A+ A A-

Baudelaire vs Bruxelles

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Van Ginst, “Vendeuse de cerises”, s.d., huile sur toile. Musée de la Ville de Bruxelles. Van Ginst, “Vendeuse de cerises”, s.d., huile sur toile. Musée de la Ville de Bruxelles. © DR

Une étonnante exposition se tient actuellement à la Maison du Roi, sur la Grand-Place de Bruxelles. Elle célèbre la rencontre houleuse entre Charles Baudelaire et Bruxelles, en partant à la découverte de la ville d'alors, bien différente de celle que nous connaissons aujourd'hui.

L'exposition ne fait certes pas l'impasse sur les propos diffamatoires du poète, mais elle en relève aussi les aspects originaux de sa vision de Bruxelles. Ainsi, on redécouvre, au travers des splendides aquarelles de Van Moer et des photographies de Ghémar, la Senne qui coulait autrefois dans le bas de la cité, dont Baudelaire affirme qu'elle "ne pourrait pas, tant ses eaux sont opaques, réfléchir un seul rayon du soleil le plus ardent." On évoque les chiens qui tiraient les charrettes et qui stupéfient le poète : "Avez-vous admiré comme moi tous ces chiens vigoureux attelés à la charrette du boucher, de la laitière ou du boulanger, et qui témoignent du plaisir orgueilleux qu'ils éprouvent à rivaliser avec les chevaux ?" On évoque le baroque bruxellois, des maisons de la Grand-Place aux églises du centre-ville, "barbarie coquette, charmant mauvais goût". Baudelaire nous raconte la ville dans toute sa sensualité, la manière dont les gens marchent, rient, parlent. Une vie qu'il est souvent difficile d'atteindre dans les manuels d'histoire classiques et que Baudelaire, malgré sa méchante humeur contre le peuple belge, nous fait revivre dans toute sa truculence.

 

MUSÉE DE LA VILLE DE BRUXELLES.
MAISON DU ROI
GRAND-PLACE DE BRUXELLES
TÉL. 02 279 43 50
WWW.MUSEEDELAVILLEDEBRUXELLES.BRUSSELS

 

  • Du: jeudi, 07 septembre 2017
  • Au: dimanche, 11 mars 2018
Rédigé par  Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie