A+ A A-

De la maison des morts

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
De la maison des morts © DR

Question récurrente dans les dîners en ville : s'il fallait ne retenir qu'un seul spectacle, quel serait mon choix ? Sans hésiter : la version de cette Maison des morts présentée en juillet 2007 au Festival d'Aix-en-Provence (mise en scène de Patrice Chéreau, direction musicale de Pierre Boulez).

Hélas, les deux artisans de cette réussite sont morts entre-temps. L'Opéra Bastille est tout de même en mesure de nous présenter l'ultime opéra de Leos Janácek (1930) dans une réédition qui correspond fidèlement au travail de Boulez et Chéreau. L'impressionnant décor de Richard Peduzzi est inchangé et Thierry Thieû Niang réinventera à coup sûr la fluidité des mouvements de foule conçus par Chéreau. Ce qui demeure inoubliable, c'est la prodigieuse direction d'acteurs et l'adéquation parfaite entre le discours musical et l'action dramatique. Esa-Pekka Salonen est sans doute le chef le plus incontournable pour succéder à Boulez. J'attends de redécouvrir cette vision hallucinante de l'univers carcéral (inspiré de Dostoïevski) et de saluer à nouveau – selon les termes de Forum Opéra – "ce qu'on a vu de plus parfait et de plus intense ces dernières années sur une scène d'opéra".

 

OPÉRA BASTILLE, PARIS
WWW.OPERADEPARIS.FR

 

  • Du: samedi, 18 novembre 2017
  • Au: samedi, 02 décembre 2017
Rédigé par  Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie