A+ A A-

Corot, ce héros

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Jean-Baptiste Camille Corot, “Portrait de Claire Sennegon” (détail), 1837. Jean-Baptiste Camille Corot, “Portrait de Claire Sennegon” (détail), 1837. © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) | Stéphane Maréchalle

C'est la première exposition consacrée à l'artiste depuis la grande rétrospective déployée au Grand Palais, en 1996. Avec l'année 2018, Jean-Baptiste Camille Corot a tiré le bon numéro.

Après les portraits de Picasso à Londres, les portraits de Cézanne à Paris, le Musée Marmottan se penche sur les figures – au sens de visages et silhouettes – qui ont inspiré le célèbre paysagiste français. Placée sous le commissariat de Sébastien Allard, conservateur général du patrimoine et directeur du Département des Peintures du Musée du Louvre, l'exposition Corot. Le peintre et ses modèles rassemble une soixantaine de toiles issues de collections publiques et privées, européennes et américaines. Parmi les institutions prêteuses, on compte le Musée du Louvre, la National Gallery de Londres, celle de Washington, le Metropolitan Museum de New York, le Kunsthalle de Hambourg, le Belvedere de Vienne, la Fondation Collection Bührle de Zurich... À voir, des chefs-d'œuvre, tels que Femme à la perle, que d'aucuns comparent à la Joconde, ou encore L'Italienne, dont Lucian Freud fut un temps le propriétaire, ainsi que des études et des nus pour la plupart inédits. Un Corot plus intime, pas question de le laisser sur le carreau !


Musée Marmottan Monet
2 rue Louis Boilly, Paris 16e
www.marmottan.fr
Réservez votre voyage pour Paris avec Thalys via www.thalys.com

 

  • Du: jeudi, 08 février 2018
  • Au: dimanche, 08 juillet 2018
Rédigé par  Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie