Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Dans le cadre de 2018, "année de la contestation", la Villede Bruxelles célèbre à son tour (après Bozar et le Mima) le cinquantenaire de 1968.

Il fut l'un des premiers peintres des Pays-Bas méridionaux à se laisser influencer par l'art du Caravage. L'œuvre de ce maître bruxellois est cependant progressivement tombé dans l'oubli et aujourd'hui, en dehors des milieux spécialisés, peu de gens connaissent son nom. Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont souhaité pallier ce manque de notoriété.

Deux expositions, distantes de 300 mètres, revisitent la période charnière et chahutée de l'entredeux-guerres sous deux angles différents.

En 20 ans, Berlin est devenue synonyme de capitale culturelle et le berceau d'un bouillonnement artistique sans précédent.

En 1962, son court métrage La Jetée posait dans le paysage cinématographique un objet rare, à mi-chemin entre film documentaire et récit de science-fiction à faire frémir.

Inaugurée au début de l'été, la nouvelle boutique Dior présente ses collections sur trois niveaux dans un écrin d'exception. Au rez-de-chaussée se déploient les lignes de sacs et d'accessoires, tandis qu'au premier étage sont présentées la collection de prêt-à-porter ainsi que les souliers.

"Au coeur du quartier Dansaert, dans l'ancienne boutique Marc Jacobs, se tient un espace popup, le 90D, appartenant à Chantal Tack, une amie brillantissime.

"J'adore ce restaurant situé au Sablon, tant pour sa terrasse en été que par temps hivernal. J'ai découvert cette adresse dès mon arrivée à Bruxelles et je lui suis restée fidèle.

Le temps est aussi précieux que l'art. C'est pourquoi les équipes du Kanal-Centre Pompidou n'ont pas souhaité attendre le début des travaux pour lancer leur programmation culturelle. En voici un aperçu.

Tantôt dorés, tantôt argentés, mais assurément raffinés, ils sortent tout droit de l'imagination débordante de Stéphanie Dezangré, trente-deux ans. Des bijoux créés avec passion à Bruxelles, sublimant les femmes avec naturel.