A+ A A-

À Venise l'an dernier, le pavillon belge dans les Giardini était un havre de quiétude pour tous les visiteurs de la Biennale 2017.

Peintre, écrivain et graveur, l'artiste bruxellois Edgard Tytgat (1879-1957) était un fantastique conteur d'histoires. On connaît bien son univers doux-amer, ses personnages maladroitement dessinés, ses perspectives bizarres et ses couleurs atténuées et simplifiées : un style clairement reconnaissable dont j'avoue ne pas avoir été friand tout un temps.