A+ A A-

La galerie Design et Nature Bruxelles, petite sœur de la grande galerie éponyme de Paris dédiée à l'art de la nouvelle taxidermie décorative, a récemment ouvert ses portes dans le quartier très tendance de la place Brugmann.

C'est une importante collection de photographies que vend aujourd'hui Piasa. Constituée durant plus de trente ans, elle rassemble quarante-sept oeuvres signées Brassaï, Nan Goldin, Louise Lawler, Thomas Ruff, Robert Mapplethorpe (photo), Candida Höfer ou encore Andres Serrano...

Les Kraemer s'y étaient essayés. Tout comme Marella Rossi, de façon régulière, dans la galerie de son père... C'est à présent au tour de Guillaume Léage de twister son mobilier du XVIIIe siècle avec des œuvres d'art contemporain.

Voyageurs du Monde vous invite à découvrir une des multiples facettes du Japon au travers d'une exposition photos signée par la photographe belge, Isabelle Mertens.

Artiste multifacette, Folon a abordé le domaine de la photographie. Ses clichés peu connus du public sont aujourd'hui visibles à la Fondation Folon. Très tôt, l'artiste a capté l'ambiance des villes et les signes emblématiques de son vocabulaire graphique : flèches, routes, visages, etc.

L'objet tient plus de la sculpture que du fauteuil... Et pourtant on peut s'asseoir dans l'Aspirale (photo), création iconique et ludique née dans la tête de Louis Durot en 1968. Deux ans auparavant, l'ancien chimiste devenu l'assistant de César avait découvert à ses côtés les potentialités de la mousse de polyuréthane.

"C'est un musée incontournable. J'aime la diversité des expositions et les choix parfois audacieux de Fabrice Hergott. J'y ai redécouvert Poliakoff, Fontana, Bernard Buffet, Balthus et Derain, et aujourd'hui Fautrier.

"J'adore son architecture postmoderne imaginée par Frank Gehry. Je trouve que c'est culotté et très réussi ! Quant aux expositions proposées, elles méritent à chaque fois le déplacement.

"J'ai beaucoup fréquenté ce musée car Gérald était au conseil d'administration quand Hélène David-Weill en était la présidente. Les expositions sont toujours d'une très grande qualité.

Une irrésistible exposition articulée autour de la célèbre série des Mouvements de danse (jamais exposés du vivant du sculpteur) modelés dans la terre cuite, et de près d'une centaine de dessins, dont le troublant corpus des Danseuses cambodgiennes, esquissées à Paris lors de l'Exposition universelle.