A+ A A-

Avant d'être galeriste, Tom D. Jones est lui-même un photographe renommé. Il compte d'ailleurs parmi les rares Belges à avoir remporté le prestigieux Hasselblad Master Award en 2012.

Qu'on ne s'y trompe pas : il s'agit bien de photographies, même si de prime abord, l'œil verrait une série de dessins crayonnés.

Recouverte de mots et de phrases mouvantes projetés en vidéo, la chapelle des Pénitents Noirs se voit transformée en monumental poème d'amour numérique par l'un des chantres de l'art virtuel.

Déjà présent sur un pignon de rue à Mons depuis 2015, le duo d'artistes belges Hell'O présente cet été au BAM dix ans de créations graphiques.

La ville de La Louvière célèbre ses 150 ans en regardant son passé industriel sans perdre de vue la création et le dynamisme actuels.

Née en Finlande en 1959, Eija-Liisa Ahtila associe image, langue, récit et espace, tout en explorant la frontière entre l'identité individuelle et le monde extérieur. À travers sept installations de grandes dimensions, offrant au spectateur plusieurs points de vue simultanés, l'artiste brise la tradition de la perspective cinématographique linéaire.

Derrière la luxueuse boutique Hermès, la Verrière nous offre une bulle de poésie, dans le cadre d'un cycle justement intitulé "Poésie balistique" par le commissaire Guillaume Désanges.

Quel chirurgien moderne n'utilise pas quotidiennement un scalpel ou un cathéter ? Sait-il cependant que l'essentiel de sa trousse de médecine, il le doit au médecin antique grec Galien de Pergame (129–vers 216 de notre ère) ?

Comment passer à côté ? Fruit d'une collaboration entre la Région de Bruxelles-Capitale et l'institution parisienne, Kanal. Brut est le premier embryon d'une ville dans la ville que Bruxelles entrevoit dans un futur proche.

Les Musées royaux revisitent leurs collections et retracent plus de six siècles d'art du portrait. À travers peintures, dessins, sculptures et photographies, le portrait servit au fil du temps différents desseins, depuis l'émancipation de l'individu au XVe siècle au culte actuel du selfie ; le genre ne cessa d'évoluer.

Page 1 sur 3