Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Tantôt dorés, tantôt argentés, mais assurément raffinés, ils sortent tout droit de l'imagination débordante de Stéphanie Dezangré, trente-deux ans. Des bijoux créés avec passion à Bruxelles, sublimant les femmes avec naturel.

Longtemps établie au 32 place du Grand Sablon, la boutique L-Square prend fin et devient Leny Jewelry, né de la fusion des noms de famille de Perrine Leysen et Catherine Lannoye.

Passionnée de gemmologie depuis sa plus tendre enfance, Camille Coppens a initié un concept unique de création de bijoux où le client devient designer. Rencontre.

La célèbre boutique de Howard Gutter, figure de proue pendant trente ans du luxe joaillier dans le quartier du Sablon a réouvert ses portes. L'amoureux du beau s'en est allé, mais l'écrin qu'il a créé s'illumine à nouveau de mille et une chatoyances sous la houlette de sa cousine Elena William.

Grande voyageuse, Axelle Delhaye chine avec passion les bijoux anciens (1850-1930) à travers le monde. Porteurs de bien des messages, issus d'une époque où les sentiments s'exprimaient peu, Axelle offre à ces bijoux une deuxième vie, une nouvelle mission.

Reconstitué dans un espace spécialement ménagé à cet effet, le magasin Wolfers fait peau neuve, quelque 105 ans après son inauguration officielle, rue d'Arenberg, à Bruxelles.

À deux pas du jardin des Tuileries vient de s'ouvrir la première boutique parisienne du joaillier danois Ole Lynggaard. Un écrin délicat et poétique à l'image des créations de sa fille, Charlotte, directrice artistique de la marque.

"C'est ma première boutique à Paris. Je la voulais lumineuse et gaie, comme un hommage à Positano où je vais chaque été. Un écrin élégant et décontracté pour présenter mes créations.