A+ A A-

Malte, la majestueuse

Son patrimoine, ses ordres chevaliers

banner-malte-fevrier-web

 


dom-fevrier-new

Février, le mois des fêtes et des carnavals où une certaine exubérance et l'insouciance devraient être de mise...

 

Malheureusement l'actualité et ses tragiques événements nous ramènent à une dure réalité à laquelle nous sommes contraints de faire face. Il y a tout d'abord le crash de l'Airbus d'Air Asia, qui s'est écrasé en mer de Java avec 162 passagers à son bord : le pilote avait demandé l'autorisation de prendre de l'altitude pour éviter des orages menaçants mais n'avait pas obtenu immédiatement l'autorisation en raison de l'importance du trafic aérien... L'appareil avait disparu des écrans radar peu de temps après. Erreurs humaines, accident technique ? Cela aurait-il pu être évité ?

Il y a ensuite cette avalanche d'épaves destinées à la casse et rachetées pour des bouchées de pain par de sinistres individus. Ceux-ci font miroiter l'eldorado à des gens désespérés, leur promettant de les mener aux larges des côtes européennes, enclenchant ensuite le pilotage automatique et abandonnant "leur cargaison" à son triste sort, forçant ainsi l'Italie, déjà fragile sur le plan économique, à aller à leurs secours. Des millions d'euros sont engrangés par ces brigands des temps modernes que rien n'arrête.

Face à ces temps troublés, il reste encore heureusement des longues traditions qui perdurent ; des ordres chevaliers perpétuent l'entraide et l'assistance aux malades, pauvres ou déshérités, sans distinction de race, d'origine ou de religion. Telles sont encore aujourd'hui les principales missions de l'ordre de Malte dans ses différentes obédiences, ordres dont nous vous proposons une synthèse et dont l'histoire remonte à 1048.

Mais Malte, c'est aussi un pays, une île avec tout un passé culturel et archéologique très important. Ses monuments mégalithiques et ses nombreux temples (inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco) constituent un véritable trésor à découvrir ! C'est tout cela que notre dossier sur cette très belle île, carrefour des civilisations en Méditerranée, vous fera découvrir.

Et puis, au moment de la rédaction de cet éditorial, nous avons appris la terrible attaque contre $Charlie Hebdo$ (puis, deux jours plus tard, la dramatique prise d'otages du bazar de Vincennes). Un acte sans précédent qui a été commis contre un organe de presse et surtout contre des hommes seulement armés de leurs crayons. Que l'on partage ou non les idées de cette revue, il était impensable de ne pas réagir et de ne pas être outrés et meurtris devant une telle barbarie et une telle lâcheté, nous qui sommes tous amoureux de la libre parole. Mais n'oublions jamais que notre liberté a aussi ses limites et s'arrête à celle d'autrui.
Toute mon équipe et moi-même – et j'en suis sûre tous nos lecteurs à leur tour – rendons hommage aux victimes malheureuses de ces deux tueries ; nos pensées vont à leurs familles.

L'Eventail crie : "Stop à la lâcheté !"

Charlie