A+ A A-

Art & Culture

Chronique de la Croisette : Colère, amours et récompenses

Cinéma

L'attente a été longue. Très longue. Et le suspense entier, au fil des 21 films en compétition. Alors que la mélodie «Avec le temps» (de Léo Ferré) berce l'inéluctable fin du festival, le maître de cérémonie Edouard Baer salue Terry Gilliam dans la salle: «il en a fallu des combats pour être là» lance-t-il au réalisateur de «L'homme qui tua Don Quichotte », film de clôture (et hors compétition). Facétieux Edouard Baer qui s'adresse à la Présidente australienne, dans un anglais «fleuri». «Nous vous admirons» déclare d'emblée Cate Blanchett, rendant un vibrant hommage aux deux grands absents de Cannes, Kirill Serebrennikov et Jafar Panahi, dont les films étaient en compétition.

Lire la suite >>
Chronique de la Croisette : Les marches des femmes

Cinéma

Quatre-vingts deux femmes, en rangs serrés, avancent, en silence, sur le tapis rouge. En haut des marches, Cate Blanchett et Agnès Varda. Le collectif 100% féminin a signé, ici à la Croisette, une charte pour favoriser la parité et la diversité dans le 7e art. Une première.

Lire la suite >>
Chronique de la Croisette : une montée des marches caliente !

Cinéma

Mardi, jour férié. Le bitume disparaît sous les voitures de luxe et les festivaliers en tenue de soirée tandis que des spectateurs privilégiés se préparent à la fête. Dès 18 heures, les paillettes sont de retour sur les marches du Palais des Festivals. Une montée des vingt-quatre marches caliente pour la cérémonie d'ouverture de la 71e édition du Festival de Cannes.

Lire la suite >>
Quand la propagande s'invite à Udine

Cinéma

On l'a surnommé « le Steven Spielberg chinois ». Feng Xiaogang (né à Pékin en 1958) est comme son collègue américain un champion du box-office dans son pays natal. Il s'est illustré dans tous les genres mais après avoir signé des comédies à succès il s'est surtout consacré ces dernières années à des drames historiques.

Lire la suite >>
Udine : le Far East Film Festival fait le grand écart

Cinéma

Dans une crise de passion adolescente, deux inséparables copines de 15 ans décident de se donner la mort simultanément. C'est le point de départ de The Promise, quatrième long métrage du cinéaste thaïlandais Sophron Sakdaphisit. Le gaillard s'est fait connaître dans son pays comme un maître du film de terreur. Avec la complicité de trois scénaristes, il nous offre ici un récit angoissant dont le ressort dramatique est une trahison.

Lire la suite >>
Far East Film Festival d'Udine : éminemment populaire

Cinéma

Le Festival du cinéma asiatique d'Udine fête cette année son vingtième anniversaire. En l'espace de deux décennies, cette manifestation imaginée à la veille du XXIe siècle par un petit groupe de cinéphiles passionnés est devenue en Europe occidentale un rendez-vous incontournable.

Lire la suite >>
Igor Van Dessel : « je veux être acteur »

Cinéma

Subtilement écrit et réalisé à quatre mains par Pascal Ralite et Colombe Savignac (et produit par Marie-Castille Mention-Schaar, réalisatrice de « Le Ciel attendra », 2016), « Le rire de ma mère » est à la fois une œuvre forte, délicate, évitant l'écueil du pathos. Rencontre au 13e Festival Imagésanté, à Liège.

Lire la suite >>
Valérie Bonneton n'a pas perdu son accent ch'ti

Cinéma

Les téléspectateurs se souviennent d'elle comme Fabienne Lepic dans la série TV « Fais pas ci, fais pas ça ». Pendant neuf saisons sur France 2, Valérie Bonneton a joué les mères de famille. Drôle, touchante, Valérie l'est aussi dans «La Ch'tite famille», sous la direction de Dany Boon. Rencontre à Bruxelles.

Lire la suite >>
Jean Rochefort, cavalier seul

Cinéma

Jean Rochefort c'est d'abord et avant tout cette silhouette élégante, cette voix, cet humour et puis des films et des visages multiples. D'abord léger dans « Un éléphant ça trompe énormément », sombre dans le « Crabe Tambour », et puis tourmenté dans « Tandem ». Mais derrière ces rôles emblématiques, c'est une vie qui balance entre besoin de comédie et passion pour les chevaux, entre amour des femmes et recherche de solitude. Le journaliste Jean-Philippe Guérand livre une première biographie de Jean Rochefort. L'occasion de découvrir la personnalité complexe, une vie sur le fil du comédien très populaire qui n'a jamais voulu se raconter.

Lire la suite >>
Berlinale 2018 : une édition finalement terne

Cinéma

Le jury de la 68e Berlinale a donc créé la surprise en attribuant les deux récompenses majeures (celles qui consacrent les meilleurs films) à des réalisatrices de l'Est : Ours d'or pour Touch Me Not de la Roumaine Adina Pintilie ; et Ours d'argent pour Mug de la Polonaise Malgorzata Szumovska.

Lire la suite >>