A+ A A-

Camille Cottin, On aime l'univers de la royauté

  • Rédigé par Corinne Le Brun
0 avis
Camille Cottin, On aime l'univers de la royauté © Droits réservés

Après la pastille humoristique La Connasse, Camille Cottin déboule dans le film Connasse, Princesse des cœurs. Elle s'amuse. Elle nous en met plein la vue et les oreilles. Rencontre avec une comédienne tous risques.

Eloïse Lang et Noémie Saglio (les réalisatrices) sont ravies. Il y a deux ans, elles ont rencontré Camille Cottin par le casting de la pastille La Connasse (sur Canal+) parmi une vingtaine de comédiennes ... « qu'elle dépassait de loin ». Depuis, le trio féminin ne se quitte plus tant La Connasse est faite pour et par Camille Cottin, bientôt maman. Eventail.be l'a rencontrée pour vous...

 

Camille Cottin à Bruxelles la semaine dernière © C. Le B.


Eventail.be - Passer d'une pastille ultra courte à un long métrage vous a séduite d'emblée ?
Camille Cottin - Noémie et Eloïse avaient envie de faire revivre le personnage. De mon côté, j'ai eu peur et comme elles sont brillantes toutes les deux, j'ai foncé. Je n'ai pas du tout participé à l'écriture du scénario. Je n'arriverais pas à faire vivre ce personnage comme elles le font. Elles ont une vision et une sensibilité qui leur est propre. J'adore l'interpréter.


- Comment cela se passe quand on tourne en caméra cachée ?
- On voulait tourner dans la vraie vie. Le personnage que je joue prend énormément de place. Des cadreurs m'entourent tout le temps. Je porte des micros cachés et je me trimbale avec mon sac à main caméra -à trous-pour me cadrer moi-même. En fait, on se moquait du personnage et pas des gens qu'on piégeait. Après, on a demandé leur accord. Très peu ont refusé, d'autres sont floutés. C'est une caricature, juste une comédie.


- Piégé, Stéphane Bern vous dit que le Prince Harry de Galles serait votre prince charmant idéal...on dirait que l'idée du film vient de lui...
- Tout est très écrit, très préparé, dans un scénario de 110 pages. Il faut anticiper. On savait qu'il allait dire cela. Le Prince Harry fait rêver beaucoup de monde. Un Prince du Danemark ne m'aurait pas vraiment plu (rires). Je voulais Harry et je le veux toujours !!! On aime l'univers de la royauté. Eloïse Lang est belge, nous avons toutes habité en Angleterre. C'est un bon terrain de jeu!


- Vous avez un culot incroyable...
- Il est lié au personnage. C'est du jeu. Il ne faut pas avoir peur d'y aller. Je ne lâche jamais le personnage. Sans culot, ce ne serait pas drôle. J'ai beaucoup regardé François L'embrouille de François Damiens: le fait de voir à quel point les gens éclataient de rire alors qu'il était au bord des larmes m'a épatée. J'assume 200% mon personnage.


- Votre définition de la « connasse »?
- Une jeune femme que la réalité ne satisfait absolument pas. Pour s'en sortir, elle fait en sorte que cette réalité s'adapte à elle. On est dans un concentré de toutes les « connassitudes » qu'on peut entendre autour de soi. Mal élevée, chiante, elle est intelligente et attachante. Elle est d'un premier degré total. Il y a une fêlure en elle. Elle est dans son monde créé par Eloïse et Noémie. Elles la font « clasher » avec la réalité. Sa frustration par rapport à sa vie se fait via Instagram où tout le monde a l'air d'avoir une vie géniale. Le film est un divertissement qui s'intègre dans la société qui nous entoure.

 

  Connasse, Princesse des cœurs de Eloïse Lang et Noémie Saglio. Avec : Camille Cottin. En salles.

Rédigé par Corinne Le Brun

Media

Dans la même catégorie