Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Hommage au maître de l'art optique

  • Rédigé par Rédaction
2 avis
British and Nato troops prepares major offensive British and Nato troops prepares major offensive

« Vasarely aura connu la gloire. Puis l’oubli […]. Depuis quelques années, Vasarely voit son œuvre

à nouveau considéré avec faveur, et l’artiste lui-même regardé pour ce qu’il est: un grand peintre de la deuxième moitié du XXe siècle, un maître de l’abstraction géométrique et un chef de file pourvu d’un véritable ascendant […]. À la fin de la guerre, Vasarely tâtonne en se livrant à des essais à partir du cubisme, de l’impressionnisme, du futurisme et du surréalisme. Il participe en 1944 à Paris à la fondation de la Galerie Denise René. Il y expose pour la première fois ses études graphiques comportant beaucoup d’effets optiques à partir des rayures du zèbre et du damier d’un jeu d’échecs, ainsi que ses travaux publicitaires […]. Son engagement dans l’abstraction se produit en 1947. Vasarely a 39 ans.»- extrait par Serge Lemoine. Figure clef de l’art optique, Victor Vasarely (1906-1997) a marqué l’art du XXe siècle par sa production abstraite géométrique féconde. Véritable maître des compositions où se combinent, s’emboîtent, se permutent et s’assemblent les éléments géométriques, l’artiste hongrois a nourri une vision de l’art très aboutie prônant le minimalisme formel et les effets optiques. Le Musée d’Ixelles lui rend un très juste hommage.

Jusqu’au 19 janvier Musée d’Ixelles 71, rue rue Jean Van Volsem - Ixelles - www.museedixelles.irisnet.be
Rédigé par Rédaction

Dans la même catégorie