Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Elmar Trenkwalder

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Elmar Trenkwalder, WVZ 177 (détail), 2004, terre cuite émaillée. Collection privée, Saint-Emilion Elmar Trenkwalder, WVZ 177 (détail), 2004, terre cuite émaillée. Collection privée, Saint-Emilion © Aurélien Mole

Voilà vingt-sept ans que l'Autrichien Elmar Trenkwalder (né en 1959 à Weissenbach am Lech) travaille la céramique, ainsi que la peinture et le dessin, mais sans toutefois leur accorder la même importance...

En sculpture, l'artiste a d'abord travaillé des rondes-bosses de dimensions plus traditionnelles. Il réalise à présent de véritables compositions architecturales aux dimensions monumentales, qui demandent une véritable maîtrise technique. Tout commence par un dessin sur papier qui sera modélisé en 3D sur maquette, ce qui permet à l'artiste de découper l'œuvre en une multitude de pièces aux formats des fours de cuisson de la céramique. Alors qu'aucune référence n'est clairement évoquée ou revendiquée, l'on ne peut s'empêcher de penser aux temples hindous aux motifs érotiques ou encore aux cathédrales de Wim Delvoye. Son travail offre, selon H.-P. Wipplinger un accès vers des continents jusqu'ici inexplorés du refoulé, du tabou et de l'inconnu et permet par ce biais de découvrir les sublimes espaces de l'âme humaine.

Jusqu'au 9 mars
MUDAM
3 Park Dräi Eechelen, Luxembourg
www.mudam.lu
Rédigé par Rédaction

Dans la même catégorie