Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

LOL en cinq mots

  • Rédigé par Sybille Wallemacq
0 avis

Peu de temps après leur passage sur le podium des Halles de Schaerbeek, les silhouettes imaginées par les étudiants de La Cambre-Mode se sont retrouvées exposée au cœur de la capitale. Visite du Musée Mode et Dentelle en 5 mots.

RADICAL

Après le défilé, que deviennent les créations des étudiants, en général ? Cette année, leur destin était écrin : se retrouver exposés au Musée Mode et Dentelle dans une scénographie radicale proposée par Tony Delcampe. Les collections s'enchainent sur des sortes de tringles, comme dans un magasin. Eclairées au néon, elles sont là, figées, loin des mains qui devraient pouvoir les palper, les essayer, s'y frotter.

 

 
© DR

 

Retour sur une autre scénographie radicale peut-être un poil plus efficace en terme de « lecture » d'architecture du vêtement : 5 mots pour expo Azzedine Alaia

 

CONTESTATION

Le Musée Mode et Dentelle est un musée de la Ville de Bruxelles. En invitant une école à s'exposer, et en lui laissant carte blanche, la Ville veut marquer le coup de la contestation et célébrer le 50e anniversaire de Mai 1968. L'école n'est elle pas le lieu de contestation des codes ?

 

 
© DR 

 

1-2-3-4-5

De la première bac en deuxième master, ce sont tous les étudiants qui font défiler leurs travaux. Entre corps-sculpture, robe en tulle, chemise express, pantalon collision, ultra robe, parade animalière, manteau pour deux, le momentum et la signature... ce sont les apprentissages des futurs stylistes-designers de mode qui se dévoilent sous nos yeux.

 

La Cambre Mode[s] Show18

 

EXPRESS YOURSELF

Dans les témoignages livrés dans le catalogue de LOL par les étudiants de 2e master, on retrouve cette idée de se trouver, de s'exprimer. Ce cursus participe à quelque chose de fort dans la construction de la personnalité. « Merci (...) pour ces années qui m'ont construit, déconstruit et reconstruit » écrit Clément Grangier.

 

 
© DR 

 

LAUREAT

Le MAD, la Ville de Bruxelles, Etoile de Bazar, Brussels Invest Export, 254 Forest, Jean-Claude Biguine, le ELLE, L'Atomium et la SOFAM choisissent chacun un lauréat et lui offre un prix allant de l'aide financière à l'accompagnement professionnel en passant par la couverture médiatique. Clémence Gautier et Cyril Bourez ont chacun été primé deux fois.

 

LOL
Jusqu'au 30 septembre
Musée Mode et Dentelle
Rue de la Violette
1000 Bruxelles
www.fashionandlacemuseum.brussels

 

Rédigé par Sybille Wallemacq

Actualités liées

 

Dans la même catégorie