A+ A A-

Namur, en rouge et noir

  • Rédigé par TreM.A./Jacques Boulogne
0 avis

Après l'exposition Regard sur le bleu, le Musée provincial des Arts anciens du Namurois (le TreM.A) poursuit son exploration de la gamme chromatique sur les pierres précieuses. A partir de décembre, place au rouge et au noir, deux couleurs aux pouvoirs symboliques très puissants.

Il y a évidemment le clin d'oeil au célèbre roman de Stendhal, mais en gemmologie, le rouge et le noir, c'est beaucoup plus que ça. Historiquement, ce sont les deux premières et principales couleurs utilisées en peinture. C'est cet aspect historique qui sert de point d'entrée à l'exposition, sur tous les continents, depuis l'aube de l'humanité : pendeloques préhistorique en hématite, des fibules mérovingiennes ornées de grenats, boite en bois et laque au cinabre de l'époque Ming (1368-1644) et des bijoux ornés de grenat ou de rubis du XVIIe siècle.


Mais le TreM.A n'est pas passéiste, et le musée n'oublie pas non plus la création contemporain. L'exposition présente le travail de sept artistes sculpteurs : Mireille Liénard, Ado Chale, Vincent Dellacherie, Léo Copers, Georg Hüter et Richard Flament.


Rouges et Noirs au TreM.A, c'est aussi l'occasion de découvrir et d'explorer, à travers les pierres précieuses, des thématiques culturelles fortes, notamment la vie et la mort, la fertilité et le deuil, la terre nourricière et la régénération. L'exposition est montée en partenariat avec Van Cleef & Arpels. Le prestigieux joaillier de la place Vendôme prête au TreM.A, à cette occasion, une partie de sa collection privée, des bijoux et accessoires rouges et noirs qui datent pour la plupart des années 1920 et 1950. Ils illustrent le travail des pierres comme le rubis et l'onyx dans des productions de haut vol.

 

Jusqu'au 12 avril
TreM.a
Hôtel de Gaiffier d'Hestroy
24, rue de Fer
5000 Namur
www.lasan.be
Facebook

 

Rédigé par TreM.A./Jacques Boulogne

Dans la même catégorie