A+ A A-

Bruxelles célèbre les livres d’encre et de papier

  • Rédigé par Martin Boonen
0 avis
Autoworld accueillera les 12 et 13 mars la Foire du Livre et du Papier de collection Autoworld accueillera les 12 et 13 mars la Foire du Livre et du Papier de collection © Autoworld

A Bruxelles, les bibliophiles n’ont pas le temps de souffler. Les stands de la Foire du Livre à peine démontés à Tour & Taxis, d’autres se dressent à l’Autoworld. A l’heure où le numérique peine à imposer son règne, la Foire du livre et du papier de collection fait le bonheur des collectionneurs...

La CLAM a septante-ans! Pour l’occasion, elle organise, les 12 et 13 mars prochain, à l’Autoworld, une Foire du livre et du papier de collection. La CLAM, c’est la Chambre professionnelle belge de la Librairie Ancienne et Moderne, soit une association de quarante librairies d'Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Liège, Louvain, Malines et Namur, ainsi que des membres associés français. Elle regroupe des librairies spécialisées dans l'achat et la vente de beaux livres, gravures, autographes, manuscrits anciens ou modernes. A l’Autoworld, dix-neufs libraires présents, membres de la CLAM, présenteront un choix éclectique de leurs plus belles pièces : incunables (livres imprimés avant 1500, ndlr), éditions originales de grands auteurs des XIXe et XXe siècles, antiques atlas et cartes géographiques d'antan mais aussi gravures de belle qualité, dont de remarquables estampes japonaises.

Alors que la Foire du Livre de Bruxelles donne (ou essaie de donner) chaque année plus de place à la littérature numérique, un évènement célébrant les livres d’encre et de papier a-t-il un sens ?

Pour Evelyne Morel de Westgaver, présidente de la CLAM, la réponse est évidente : « Oui! Bien sur! Il faut montrer que nous existons. Rien ne remplacera jamais la beauté, le touché et l’odeur d’un livre préhensible ». Faut-il pour autant résumer les livres à des objets de décoration? A cette idée, l’organisatrice oppose un farouche véto : « Il ne faut pas oublier que nos membres présentent des livres rares dont les textes sont introuvables depuis des dizaines, voir, des centaines d’années. Il est important que ce contenu continue de voyager »

Et en terme de contenu, il y en a pour tous les goûts et toutes les collections : Dominique Basteyns, libraire spécialisée dans l’automobile et l’aéronautique, proposera de rares et beaux catalogues publicitaires, Philippe Luiggi exposera un document quasi introuvable : le premier et unique numéro de la revue belge d'avant-garde Oesophage (1925), dirigée par le poète et collagiste E. L. T. Mesens (1903-1971), Eric Speeckaert, spécialiste en livres anciens, sera présent avec l’Antidotarius animae (1484/85-1487) de Sarvasanctus de Faenza, un précieux incunable, imprimé à Louvain par Jean de Westphalie, premier imprimeur belge avec Théodore Martens.

 

 
Atlas Ptolemaeus Cl. Cosmographia. Rome, Petrus de Torre, 4 November 1490 proposé à 145 000€ par la librairie Sanderus

 

Si les genres font le grand écart, ils ne sont pas les seuls. C’est aussi le cas des prix. Avec d’un coté, ce fantastique atlas Ptolemaeus Cl. Cosmographia. Rome, Petrus de Torre, 4 November 1490, vendu 145 000€, qu’amènera la librairie Sanderus, et de l’autre, cet exemplaire de Manneken Pis, vendu par la librairie Morel de Westgaver à 125€.

 

Exemplaire original par Émile Dunart de l'Histoire de Manneken-Piss, d'après des documents inédits, suivie d'une notice historique sur la fontaine de Manneken-Piss. Edité à Bruxelles en 1847 © Droits réservés

 

Pour tous les goûts, pour toutes les bourses aussi, la Foire du livre et du papier de collection rassemblera des collectionneurs très différents, mais animés par la même passion: celle des beaux livres.

 

Foire du Livre et du Papier de collection
12 et 13 mars
Autoworld
Parc du Cinquantenaire 11
1000 Bruxelles
www.clam-bba.be

 

Rédigé par Martin Boonen

Dans la même catégorie