A+ A A-

Princesse Léa de Belgique, entre mémoire et engagement

  • Rédigé par Fabien Weyders
1 avis

Pour le quatrième anniversaire de la disparition de son époux, la Princesse vient de réaliser avec l'aide de notre collaborateur José-Noël Doumont un émouvant recueil de photographies – pour certaines inédites – qui soutiendra les œuvres du Fonds d'Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique.

L'Eventail – Madame, votre dernier livre présente de nombreuses photos inédites du Prince. Quels sont les critères qui ont présidé à vos choix ?
Princesse Léa de Belgique – Mon désir était de partager un album de famille avec le lecteur et de lui faire découvrir des visages du prince encore inconnus. Organisé en quatre thèmes distincts, il parcourt ses jeunes années, sa passion du sport, son amour des animaux ou encore ses voyages et ses amitiés. Ce dernier sujet présente des photos réalisées à l'occasion de nos voyages, entourés d'amis ; il était hélas impossible de les y faire figurer tous, mes choix se sont donc d'abord portés sur la diversité des visages du Prince.

On y retrouve notamment de touchantes photos où le Prince apparaît entouré de sa famille. Quels souvenirs conservait-il d'une jeunesse qui le vit transféré en Allemagne, exilé en Suisse puis enfin de retour dans son pays, en 1950 ?
Le Prince était très jeune à cette époque, mais il en avait néanmoins conservé des émotions liées à une tension très présente, ainsi que des souvenirs, certes flous, de réunions qui rassemblaient de nombreuses personnes autour de son père, parfois tard dans la nuit. Les années passées en Suisse, furent par contre "parmi les plus heureuses de sa vie" : entouré de sa famille qui était dégagée de la lourdeur du protocole, il goûtait à la simplicité et à la chaleur d'un foyer à dimension humaine.

Les bénéfices de la vente de votre livre iront en soutien au fonds d'entraide que vous avez créé avec le Prince en 2006. Pouvez-vous nous le présenter en quelques mots ?
- Le Fonds d'Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique soutient chaque année une œuvre caritative différente à l'aide des bénéfices réalisés à l'occasion de notre soirée de gala annuelle. Cette soirée a lieu alternativement au nord ou au sud du pays, sans oublier nos compatriotes germanophones car il me tient à cœur que chaque communauté soit impliquée. L'aide financière est ensuite distribuée tour à tour à des œuvres situées dans les différentes communautés de notre pays. Notre champ d'action est large puisqu'il va, par exemple, de la lutte contre le cancer, la maladie d'Alzheimer ou les troubles alimentaires à l'aide aux sans-abri ou aux personnes victimes de maltraitance.

Quelle sera l'action caritative principalement soutenue en 2014 ?
Notre comité a retenu cette année la trisomie 21 (maladie de Down) et les malformations cardiaques qui sont y sont liées.

Outre l'aide à autrui, vous avez également souhaité encourager le développement de la connaissance à travers la création d'un prix littéraire au nom du prince Alexandre. En quoi ce prix honore-t-il particulièrement sa mémoire ?
– En dehors du prix scientifique remis chaque année à l'Institut von Karman, à Rhode-Saint-Genèse, un prix littéraire bisannuel a été créé à la mémoire du Prince qui était passionné de lecture et érudit. En 2012, il s'est décliné sous le genre : "essai historique ou philosophique relatif à l'histoire ou au patrimoine de Belgique". En novembre 2014, le jury appréciera un essai scientifique de haute vulgarisation dans le domaine médical. J'invite d'ailleurs les candidats à découvrir les modalités de participation sur le site du Fonds d'Entraide.

Pour gagner un exemplaire de l'ouvrage, envoyez vos coordonnées complètes à concours@eventail.be. Le premier mail reçu sera gagnant!

Fonds d'Entraide Prince et Princesse Alexandre de Belgique
www.fondsdentraidehulpfonds.be
Pour faire un don (déduction fiscale à partir de 40 euros)
Compte Fortis IBAN BE46 0016 2431 7136 – BIC : GEBABEBB
Rédigé par Fabien Weyders

1 Commentaire

Dans la même catégorie