Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Un déjeuner littéraire placé sous le signe du négoce de l’art

  • Rédigé par Apolline Elter
0 avis

"Vitrines de leur temps, les marchands d'art et les collectionneurs se rejoignent dans cette quête permanente, non plus du beau, mais de la gemme d'exception qu'est toute création." L'Eventail de septembre 2013 déployait un portrait de Yann Kerlau, avocat, ancien directeur général délégué du Groupe Gucci, mais aussi romancier, essayiste, passionné d'histoire et d'écriture auxquelles il se consacre désormais à temps plein. Après les très remarqués Dynasties du luxe et Les Secrets de la mode (Éd. Perrin, 2010 et 2013), l'esthète éclairé se penche sur le commerce de l'art pictural, au plus haut niveau, et dessine le portrait d'une profession qui, initialement nourrie de conviction, de flair et de passion, vire désormais à la pure spéculation.

Point de départ de son propos, le scandale qui vaut à la Maison Knoedler sa fermeture définitive, fin 2011. L'honorable et célèbre galerie new-yorkaise est en effet soupçonnée d'un subtil trafic de contrefaçons. De Paris à New York, en passant par Venise et même Bruxelles, du milieu du XIXe siècle à nos jours, Yann Kerlau trace le portrait de sept personnages clés du négoce d'art: Théodore Duret, Paul Durand-Ruel, Ambroise Vollard, Daniel-Henry Kahnweiler, Peggy Guggenheim, Charles Saatchi et Larry Gagosian. Ce faisant, il peint magistralement événements et atmosphère de leurs époques respectives d'évolution. L'épopée saisissante de sept destins hallucinants.

 
 "Les leçons de Kahnweiler, d'Ambroise Vollard et de leurs émules ont porté leurs fruits depuis des décennies: l'art moderne est un formidable jackpot qui fait fantasmer collectionneurs, marchands, hommes d'affaires et néophytes." © Léa Crespi/Flammarion - Chercheurs d'art. Les marchands d'art hier et aujourd'hui, par Yann Kerlau, essai, Éd. Flammarion, mars 2014, 300 p.

 

 

Yann Kerlau, invité de notre prochain déjeuner littéraire

Notre prochain déjeuner littéraire est fixé au vendredi 23 mai, à 12 heures précises. Affluence oblige, il se déroulera dans le cadre convivial du B19 Country Club, sis en bordure de la forêt de Soignes. Yann Kerlau s'entretiendra avec Apolline Elter, profilant avec le brio qui est sien, l'évolution du métier de marchand d'art.

Modalités et inscriptions :
Les lecteurs s'inscriront via l'adresse [email protected] et recevront une confirmation d'inscription. Le lunch se déroulera au B19 Country Club (19 avenue Van Bever, Uccle), de 12 à 14 h précises. Participation par personne : 25 euros.

 



Rédigé par Apolline Elter

Actualités liées

 

Dans la même catégorie