Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Casser et re-construire l'expérience artistique

  • Rédigé par S.W.
5 avis
Julia van Hagen et Stéphanie d'Orglandes Julia van Hagen et Stéphanie d'Orglandes © Droits réservés

A l'occasion d'Art Brussels et de l'Independent Art Fair, Stéphanie d'Orglandes et Julia Van Hagen présentent « 4 PIÈCES », la première exposition de Breaking & Construct , qui se tiendra au sein d'Atelier Relief, un hôtel particulier dédié à la collaboration artistique.

Interrogée au sujet de ce nouveau concept d'exposition qui « casse » les règles pour en « construire » de nouvelles, Stéphanie d'Orglandes confie d'entrée de jeu : « Nous sommes tout le contraire des foires mais on touche la même cible. Breaking & Construct, notre galerie éphémère et itinérante de design et d'art contemporain présente la création sous toutes ses formes : bijoux, céramique, artefacts, etc. Ce sont des objets qui interpellent l'art et décloisonnent les univers artistiques ».

Au total, 36 artistes et 50 pièces seront présentées à travers une sélection rigoureuse et pointées auprès d'artistes suivis depuis longtemps par les deux associées mais également à travers des collaborations avec des galeristes (Nathalie Obadia, par exemple). Et le fil rouge entre les pièces ? « C'est que tout est mélangé, tout communique à travers une vraie scénographique afin que le public vive une expérience esthétique nouvelle » continue Stéphanie.

 

breaking-construct-4-pieces-bruxelles
La chaise drapée de cuir (des peaux rejetées par l'industrie) du designer hollandais Pepe Heykoop entrera en dialogue avec d'autres créations © Annemarijne Bax

 

Après Bruxelles, la galerie s'arrêtera en octobre à Londres (en off de la Frieze...), en décembre à Miami (en off de Miami Art Basel), etc...

 

4 pièces
Breaking & Construct
Du 21 au 26 avril
20, rue Vilain XIIII
1050 Bruxelles

 

Rédigé par S.W.

Dans la même catégorie