Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 649
A+ A A-

Coups de cœur en mode street art

  • Rédigé par
1 avis
Jaune au JAM sous la direction artistique de Strokar Jaune au JAM sous la direction artistique de Strokar © Fred Atax

En couple dans la vie, Alexandra Lambert et Fred Atax ont uni les forces de leur parcours antérieur pour donner vie à Strokar, un vaste projet artistique pluridisciplinaire. Eventail.be fait un focus sur leurs grands projets, et vous pouvez retrouver les fondements de l'ASBL en page 48 de L'Eventail Magazine du moi de mai, actuellement disponible en librairies ou sur tablettes ici.

 

Eventail.be – Quels sont vos grands projets en 2017 ?

Fred Atax et Alexandra Lambert – Il y a plusieurs grands projets. Tout d'abord, le Jam Hôtel : dix artistes ont été invités sous la direction artistique de Strokar à investir différents espaces de l'hôtel. Citons entre autres Denis Meyers (dont le travail a été particulièrement médiatisé ces derniers mois à travers Remember/Souvenir dans les anciens bâtiments Solvay à Ixelles - Eventail.be vous en parlait ici), Parole, Jaune, Nova Dead, Bold et Kashink. Ce concept ancre encore plus le côté arty dans l'ADN de l'hôtel (Eventail.be a testé pour vous le Jam Hôtel ici). C'est une vitrine Strokar pour laquelle on fait de notre mieux.

 

 
Parole au JAM sous la direction artistique de Strokar © Fred Atax

 

Secondo, fin avril, à l'occasion du salon Art Brussels, a été inaugurée la galerie AllRighT. On voulait créer un espace où l'on puisse retrouver toutes ces œuvres collaboratives. Après une expo, toutes les œuvres ne sont pas forcément vendues, donc pourquoi pas les montrer, les faire voyager ? À partir de juin, on y tiendra aussi des expos individuelles. On commencera avec COPE2, pionnier new-yorkais du graffiti. L'espace sera en quelque sorte une galerie concept store avec la déclinaison des œuvres sur différents supports (bougie, vélo...). Il est situé rue de l'Enseignement, en face du Cirque Royal. C'est un quartier à risques mais on l'adore, il a un énorme potentiel.

 

 
 Cope2 sera le premier artiste à bénéficier d'une expo solo a la galerie AllRighT dont l'ouverture a eu lieu pendant la grand messe de l'art contemporain bruxellois, Art Brussels

 

Ensuite, en mai, se déroulera le premier volet de l'expo aux anciens magasins Vanderborght. L'an dernier, ce fut le premier événement de Strokar : l'idée était donc de faire connaître le projet en invitant quelque 120 artistes – une sacrée performance ! Cette année, nous avons une sélection restreinte en opérant une véritable direction artistique. On est davantage dans la qualité que dans la quantité, avec des artistes qui nous plaisent. En septembre, l'exposition voyagera à Paris, au Centre Wallonie-Bruxelles. Au Dexia Art Center, on montrera plus d'artistes internationaux que de belges, tandis qu'à Paris, ce sera l'inverse. Il y aura également des conférences sur le street art belge, du live painting, etc. Enfin, en mai, ce sera aussi le mois des murs en ville, à travers lesquels nous avons envie d'amener les femmes du mouvement qui doivent continuellement se battre. Il y aura un mur pour chacune : Kashink, Yz Yseult et Alice Mizrachi.

 

 
 Denis Meyers au JAM sous la direction artistique de Strokar © Fred Atax
 
 
Strokar Expo
Du 10 au 26 mai
Espace Vanderborght
50 rue de l'Écuyer, Bruxelles
strokar.be
 
Du 20 septembre au 19 novembre
 
Centre Wallonie-Bruxelles
127-129 rue Saint-Martin, Paris 4e
 
Galerie AllRighT
98 rue de l'Enseignement, Bruxelles
Rédigé par

Actualités liées

 

L'art prend l'air

 

Dans la même catégorie