Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les Kraemer s'y étaient essayés. Tout comme Marella Rossi, de façon régulière, dans la galerie de son père... C'est à présent au tour de Guillaume Léage de twister son mobilier du XVIIIe siècle avec des œuvres d'art contemporain.

L'objet tient plus de la sculpture que du fauteuil... Et pourtant on peut s'asseoir dans l'Aspirale (photo), création iconique et ludique née dans la tête de Louis Durot en 1968. Deux ans auparavant, l'ancien chimiste devenu l'assistant de César avait découvert à ses côtés les potentialités de la mousse de polyuréthane.

"C'est un musée incontournable. J'aime la diversité des expositions et les choix parfois audacieux de Fabrice Hergott. J'y ai redécouvert Poliakoff, Fontana, Bernard Buffet, Balthus et Derain, et aujourd'hui Fautrier.

"J'adore son architecture postmoderne imaginée par Frank Gehry. Je trouve que c'est culotté et très réussi ! Quant aux expositions proposées, elles méritent à chaque fois le déplacement.

"J'ai beaucoup fréquenté ce musée car Gérald était au conseil d'administration quand Hélène David-Weill en était la présidente. Les expositions sont toujours d'une très grande qualité.

"Le restaurant est situé dans un environnement boisé exceptionnel. On entend le chant des oiseaux et on voit passer les écureuils. Mais le meilleur est dans l'assiette que propose cette brasserie traditionnelle dirigée par la famille Niels, également aux manettes du Vieux Saint-Martin.

"Stéphane Janssen, passionné d'art et collectionneur depuis de nombreuses années, a su insuffler ce goût artistique à ses deux fils, Rodolphe et Sébastien. Tous deux soutiennent les artistes belges et internationaux, et les promeuvent de la meilleure manière possible.

Grands amateurs d'art moderne et contemporain, les frères Willem et Paolo Vedovi ont créé une galerie éponyme d'une qualité convaincante, centrée sur le marché de l'art de l'après-guerre, et de l'art européen et américain contemporain.

Caroline Herail, alias Carolus, pose enfin ses pinceaux dans un lieu personnalisé. Fini les partages d'atelier en mezzanine de la galerie de son mari marchand. Carolus s'enracine elle aussi dans le sanctuaire d'Upper Buena Vista. "Un lieu choisi !" nous confirme-t-elle.

On a longtemps cru que ce serait une nouvelle fondation façon Louis Vuitton ou François Pinault, mais Guillaume Houzé avait une autre idée en tête. L'héritier des Galeries Lafayette, qui présente déjà depuis des années de l'art contemporain pointu dans le grand magasin, vient d'inaugurer un magnifique espace dans le Marais, avec comme objectif de se mettre au service des artistes.