Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Brassens, playlist de Noël #fin

  • Rédigé par Maxime Delcourt
0 avis
Brassens, playlist de Noël #fin © maxres

À première écoute, Le Père Noël et la petite fille est la chanson de Noël parfaite: on y parle de sapin, de guirlandes, de hottes, de cadeaux ou encore d'un pays lointain d'où le Père Noël serait originaire.

Lorsqu'on tend une oreille plus attentive, on comprend au contraire que Brassens, comme à son habitude, et comme Renaud en 1981 avec Le Père Noël noir, prend surtout un malin plaisir à détourner et à pervertir les traditions familiales. Derrière le folklore, le poète français décrit ainsi l'évidente relation entretenue par Santa Claus avec une jeune femme, possiblement soumise aux désirs du célèbre homme en rouge : « Il a mis du pain sur ta planche / Il a mis les mains sur tes hanches / Il a mis du grain dans ta grange / Il a mis les mains sur tes hanches. », chante avec audace un Georges Brassens toujours plus irrévérencieux.

 

 

On est alors en 1965, et il faut bien admettre que l'on a rarement connu depuis une version aussi lugubre des contes de Noël. Excepté chez Renaud, donc.

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Maxime Delcourt

Actualités liées

 

Dans la même catégorie