A+ A A-

Piano Club, le groove de Liège

  • Rédigé par Maxime Delcourt
3 avis
Piano Club, le groove de Liège © Piano Club

Alors que son troisième album (Fantasy Walk) est paru en octobre dernier, focus sur Piano Club, l'un des groupes belges les plus groovy de ces dernières années. L'une de ces entités, surtout, que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Dans une industrie musicale qui consomme les artistes comme des produits expressément périssables, Anthony Sinatra est pourtant parvenu à durer et à acquérir un prestige de « musicien réputé ». Après avoir contribué au renouveau du rock belge au début des années 2000 avec Hollywood Porn Stars, reformé il y a peu le temps d'un mini-album (Vrai), le chanteur s'essaye en effet avec talent à la musique synthétique au sein de Piano Club – nommé ainsi en référence à la passion du groupe pour les synthés. Depuis 2007, la formation liégeoise a d'ailleurs sorti trois albums - Andromedia (2010), Colore (2013), Fantasy Walk (2013) -, et semble gagner en sophistication et en maîtrise technique à chacun de ces disques.

 

 

On pense parfois à Metronomy pour cette science des mélodies évidentes, aux anglais de Django Django pour cet équilibre constant entre sophistication et simplicité, ou à Orchestral Manœuvres In The Dark pour ce goût des instruments vintage. Sans pose ni second degré, les albums de Piano Club ne se sauraient pourtant pas être réduits à un simple exercice de style autour des formations anglo-saxonnes. À bien des égards, ils affichent même des ambitions hautement plus singulières : ici, tout est dans les détails, et on mesure la maniaquerie de leur processus créatif à la simplicité éblouissante du résultat final. Car, là où tant de groupes ont parfois tendance à entasser les idées, eux semblent maîtriser l'efficacité. À l'image de « Christine », deuxième single de leur dernier album porté par la voix de Lylou, jeune chanteuse folk de Liège qui a rejoint le groupe il y a quelques mois.

Preuve en est que Piano Club n'est pas une de ces entités figées dans le temps, qui peinent à se renouveler. « La musique c'est comme la vie, déclarait d'ailleurs Anthony Sinatra au journal La Meuse il y a quelques mois. Si on fait toujours la même chose, on finit par s'ennuyer ».

Rédigé par Maxime Delcourt

Actualités liées

 

Dans la même catégorie