Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 783
A+ A A-

Wuman, une certaine idée de la femme

  • Rédigé par
1 avis
Wuman, une certaine idée de la femme © Droits réservés

Portrait, le premier EP de ces tournaisiens est sorti en octobre dernier et n'a pas tardé à faire sensation, au sein de la presse spécialisée, du public et des institutions. Mais également chez L'Eventail, au point que Wuman se soit hissé illico parmi les entités que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

 

« Et si Wuman était le nouvel espoir du rock belge ? » Voici la question que se posait nos confrères de La Libre en décembre dernier au sujet de ce sextet tournaisien. Oui, serait-on tenté de dire aujourd'hui, tant Marin Lambert et sa bande ont su accumuler en à peine quelques mois les mélodies qui stimulent l'esprit et excitent les hanches, les idées créatives et les bons mots de la part des professionnels de l'industrie musicale. À l'image du Concours Circuit, l'un des tremplins institutionnels majeurs proposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, remporté en fin d'année dernière, lui permettant ainsi de succéder à Sharko, Hollywood Porn Stars, The K. ou encore Alaska Gold Rush.

 

 

Une juste récompense pour un groupe qui, depuis sa formation un peu avant l'été 2015, semble grandir à toute vitesse. En témoigne Portrait, mini-album sorti en octobre dernier, produit grâce au financement participatif et réunissant six morceaux oscillant entre pop hédoniste et rock hypnotique, entre les mélodies colorées de la scène brooklynienne (Animal Collective, Yeasayer) et l'énergie brute d'une nouvelle génération d'entités belges - dont BRNS est l'un des porte-étendards.

 

 

Surtout, ces six morceaux portent tous un prénom féminin (« Alice », « Julia », « Blanche »,...), racontent tous les différentes facettes (tour à tour sensuelles et joviales, mystérieuses et captivantes) d'une femme et s'inscrivent tous dans un projet transdisciplinaire, alimenté par différents courts-métrages accompagnant chaque morceau et mettant en image les différentes nuances de chacune de ces femmes. C'est dire l'imagination, l'originalité et l'ambition de ce groupe, initialement nommé MadaM, qui, à n'en pas douter, devrait faire de 2017 l'année de la femme.

Rédigé par

Actualités liées

 

Dans la même catégorie