A+ A A-

Deep In The Woods, entre musique et nature

  • Rédigé par Maxime Delcourt
0 avis
Deep In The Woods, entre musique et nature © Solovyova Lyudmyla

Du 5 au 7 septembre prochain, le festival Deep In The Woods investit pour la quatrième année consécutive le domaine de Massembre à Heer-Sur-Meuse. On y sera!

Si le domaine de Massembre peut faire rêver de grands espaces, la réalité des lieux ne permet pas aux organisateurs de Deep In The Woods de s’imaginer plus grand qu’ils ne le sont. Une chance !  C’est exactement ce qui fait son charme, sa particularité, sa force. Car, si le festival s’est bien entendu agrandit depuis sa première édition en 2010 (1000 spectateurs aujourd’hui, contre 500 à la base), il a également fait de sa limite un avantage, lui permettant d’accueillir en toute tranquillité et en toute intimité des artistes aussi réjouissants que Girls in Hawaii, Mermonte, Jacco Gardner ou encore Liesa Van Der Aa.

Ça, c’était pour les années précédentes. Ce qui est déjà impressionnant. Mais, pour sa quatrième édition, Deep In The Woods frappe encore plus fort, proposant plus que jamais une programmation décalée et unique. Se côtoieront ainsi durant trois jours la fine fleur de la pop made in Belgium (Mountain Bike, Madensuyu, Blondy Brownie), des songwriters anglo-saxons injustement méconnus (Marissa Nadler, Pink Mountaintops et surtout Chad Vangaalen), des chansons à textes (Nicolas Michaux) et des musiques ouvertes sur le monde (Depedro et Sinkane). Au programme également, de nombreuses activités parallèles, telles qu’un parcours dans les arbres, un workshop pour fabriquer son propre instrument, des goûters en famille… L’idéal pour se ressourcer à l’air libre, se plonger dans une immense quiétude et se remémorer les doux souvenirs de nos camps de vacances.

 

Du 5 au 7 septembre
Domaine de Massembre
www.deepinthewoods.be
 
 
 
 
Rédigé par Maxime Delcourt

Media

Dans la même catégorie