Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Si la république islamique n'avait été proclamée, elle serait aujourd'hui impératrice d'Iran mais aurait-elle rencontré son époux, le fils aîné du Shah, le prince Reza Pahlavi ? ...rien n'est moins sûr.

Cette édition de la Fête nationale fut marquée par les cinq ans de règne du roi Philippe qui furent évoqués en filigranes tout au long de ces deux journées de réjouissances.

À peine rentré de Russie, juste après le sommet de l'OTAN, le couple royal s'est envolé pour Londres où il a assisté à une cérémonie en l'honneur des soldats belges tombés durant les deux guerres mondiales.

Après le rituel des courses d'Ascot se profile la semaine écossaise. En dépit d'une légère indisposition qui a fait craindre un changement de calendrier, la reine n'a pas dérogé à la tradition, remplissant avec le sourire les multiples activités officielles de ce séjour tant attendu.

C'est à l'invitation du gouvernement et des souverains belges que Sir Peter et Lady Cosgrove ont mené une visite officielle de trois jours en Belgique afin de resserrer les liens scientifiques, économiques et culturels.

Deux jours de réjouissances saluèrent la Fête nationale luxembourgeoise, version 2018. Comme chaque année depuis 1961, elle se déroule le 23 juin et commémore en différé l'anniversaire du souverain.

Après les princes héritiers du Japon, Naruhito et Masako, c'est au tour des souverains jordaniens de célébrer leurs noces d'argent.

En choisissant la date du 8 juin pour le baptême de sa fille cadette, la princesse Madeleine se faisait un bien joli cadeau pour ses noces de bois.

Les monarchies scandinaves ne font jamais rien à moitié et les cinquante ans du prince Frederik de Danemark ne pouvaient être passés sous silence, et ce malgré le récent deuil qui a frappé la cour suite au décès du prince Consort Henrik. La reine n'a rien souhaité changer et l'héritier du trône fut tout naturellement mis à l'honneur lors d'une semaine festive. Mais le florilège eut lieu ce week-end.

On ne pouvait rêver un accueil plus cordial que celui réservé par le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria-Teresa au roi Willem-Alexander et à la reine Maxima des Pays-Bas.