A+ A A-

Top 10 des artistes belges à suivre en festival

  • Rédigé par Maxime Delcourt
0 avis
Top 10 des artistes belges à suivre en festival © Dour Festival

Cet été encore, des dizaines d'artistes locaux seront à l'affiche des différents festivals belges... Jeunes premiers ou non, Eventail.be vous présente ceux qu'il faudra suivre "en priorité". Coups de coeur.

 

1- La Smala

Le collectif La Smala, c'est un peu le renouveau du hip-hop belge dans toute sa splendeur. Depuis leur formation en 2007, les six rappeurs bruxellois peuvent en effet se vanter d'avoir remis au goût du jour le rap local. Avec une bonne formule : à l'image de Un Murmure Dans Le Vent, leur dernier album en date, La Smala se caractérise avant tout par un flow travaillé, des paroles censées et des mélodies accrocheuses. La moindre des choses, après tout, pour un groupe programmé au Couleur Café, festival ouvertement tourné vers le hip-hop. Busta Rhymes, Cypress Hill, Wu-Tang Clan et autres grands noms du rap américain sont d'ailleurs présents cette année.

Dimanche 5 juillet au Couleur Café
A voir également au Dour Festival et aux Ardentes de Liège.
www.couleurcafe.be
www.la-smala.net
 

2- Selah Sue

Figure incontournable et médiatique de la nouvelle scène belge, Selah Sue revient en force cette année avec un deuxième album (le tubesque Reason, réalisé par l'architecte sonore de Little Dragon et de Jessie Ware, Robin Hannibal) et une immense tournée à partir de juin. Si la jeune chanteuse passera essentiellement son temps en France cet été, elle effectuera néanmoins un passage attendu au Rock Werchter le 27 juin prochain, le même jour que le Malinois Tout Va Bien, autre nouvelle tête de la scène musicale belge.

Samedi 27 juin au Rock Werchter à 21h20
www.rockwerchter.be
www.selahsue.com
 

3- BRNS


Une légende voudrait que tous les groupes de rock se soient montés pour coucher avec des filles. Vraie ou non, celle-ci ne s'applique toutefois pas aux quatre bruxellois de BRNS, dont le premier album (Patine) tient plus de la catharsis que des guitares flamboyantes. Mélangeant tout et son contraire - du rock au grunge, des rythmes africains à la pop anglo-saxonne -, la musique de BRNS prolongera ainsi avec talent les performances d'Oscar & The Wolf, de Paon, de Roscoe et de Mountain Mike, eux aussi présents lors de la prochaine édition des Ardentes. Plus que jamais l'heure belge, visiblement !


Vendredi 10 juillets aux Ardentes de Liège.
A voir également au Dour Festival et au Main Square Festival d'Arras (France).
www.lesardentes.be
www.brns.be

 

4- Great Mountain Fire

Organisé depuis 2011 lors du premier week-end de septembre dans le domaine de Massembre, Deep In The Woods est de ces festivals que l'on dit chaleureux, familiaux et, surtout, défricheurs. Chaque année, pourtant, les programmateurs réservent une surprise. En 2012, c'était la présence des Girls Hawaii, venus perfectionner leurs nouveaux morceaux. Cette année ce sera les Bruxellois de Great Mountain Fire, véritables figures de proue de la nouvelle scène indie-pop belge et auteurs récemment d'un deuxième album (Sundogs) aussi efficace que complexe, aussi psychédélique qu'hybride.

A voir également au Dour Festival et au Brussels Summer Festival
www.deepinthewoods.be
www.greatmountainfire.com

 

© Great Montain Fire

 

5- Arno

On n'avait plus trop de nouvelles d'Arno depuis la parution de son dernier album, Future Vntage, en 2012. Et ça nous manquait. 2015 semble être ainsi l'année du grand retour. Après l'excellent ouvrage Putain, Putain, Une Biographie de Gilles Deleux paru aux éditions Le Mot et le Reste au printemps, le Flamand sera de passage aux Francofolies de Spa le vendredi 17 juillet. Une excellente nouvelle pour tous les amateurs - on sait qu'ils sont nombreux - du grand gourou de la scène belge, dont on attend avec impatience le nouvel album début 2016.

Vendredi 17 juillet à 18h30, aux Francofolies de Spa.
www.francofolies.be
www.arno.be

 

6- Benjamin Schoos

Le même jour qu'Arno, mais un peu plus tôt dans l'après-midi, l'on retrouvera le dernier spectacle de Benjamin Schoos. De retour d'une immense tournée de 110 dates partagées entre l'Asie et l'Angleterre, l'élégant chanteur-compositeur viendra présenter Beau Futur, son ambitieux dernier album fait de sunshine pop, d'orchestres à cordes et de synthés vintage sorti fin 2014. Une prestation que l'on espère aussi rayonnante et décalée que son auteur, sorte de prodige capable aussi bien d'œuvrer pour différents chanteurs populaires (Lio, Alain Chamfort,...) que de mettre en son des compositions aussi accrocheuses que celles de Gainsbourg.

Vendredi 17 juillet à 16h aux Francofolies de Spa.
A voir également Brussels Summer Festival.
www.francofolies.be
www.benjaminschoos.co.uk

 

7- Bony King

Si le rock bluesy de Trixie Whitley mérite bien évidemment le détour, c'est bien notre chouchou Bony King que l'on ira voir en priorité lors de la prochaine édition du Pukkelpop. Auteur cette année d'un album aussi intimiste qu'ambitieux, le Gantois Bram Vanparys a réussi à faire de Wild Flowers une œuvre essentielle, s'imposant même comme l'un des folk-singers les plus courtisés de Belgique. Et, avouons-le, un peu de douceur mélodique ne fera pas mal au sein d'une programmation pétaradante (Alt-J, Interpol, Franz Ferdinand & Sparks,...).

Vendredi 20 juillet au Pukkelpop.
A voir également le 14 août lors du Brussels Summer Festival.
www.pukkelpop.be
www.bonyking.com

 

8- FùGù Mango


La prise de conscience que les productions belges ne se limitent plus aux étiquettes rock, pop ou électro passe en particulier par l'écoute du premier opus (JùJù) de FùGù Mango, où l'on fait la connaissance d'un collectif à l'écriture mélodique d'une folle maturité, conjuguant la dance music, l'afro-beat et l'indie-pop dans une cohésion assez jouissive. Au Dour Festival, ils seront présents aux côtés des six sœurs du groupe Binti pour une création mise au point lors de la dernière édition des Nuits Botanique. Entre percussions intenses et guitares ensoleillées, les Bruxellois annonce un été tout en couleur.


Vendredi 17 juillet au Dour Festival.
www.dourfestival.eu
www.facebook.com/fugumango

 

9- Moaning Cities

Il est des groupes qui, dès leurs premières productions, savent séduire l'auditeur. C'est notamment le cas des cinq potes de Moaning Cities qui, depuis leur formation en 2011, mettent en son un enchainement réjouissant de singles en puissance, rehaussé par des arrangements galvanisants, à la croisée de la pop sixties, des refrains psyché et des mélodies orientales. Cet été, le quatuor belge a donc toutes les chances de mettre les festivaliers de l'Esperanzah à genoux. Surtout, si leurs mélodies sont aussi imparables et saisissantes que sur leur premier album, Pathways To The Sail publié en mars 2014.

Samedi 1er août au festival Esperanzah !
www.moaningcities.com
www.esperanzah.be

 

10- Intergalactic Lovers

Organisé entre le 13 et le 23 août, le Brussels Summer Festival, c'est une certitude, a de sacrés atouts à faire valoir. Il y a bien sûr la présence d'Archive, d'Aaron, d'Etienne Daho ou de Benjamin Clementine, mais il y a aussi celle des formidables Intergalactic Lovers. Aux côtés de Paon, de Douglas Firs, de Bony King et autres talents confirmés, Lara Chedraoui et ses comparses seront ainsi les fiers représentants d'une pop made in Belgium, à la fois captivante et cuivrée, chaleureuse et équilibrée. Une belle façon, en quelque sorte, de conclure notre été.

Mardi 18 août au Brussels Summer Festival.
www.bsf.be
www.intergalacticlovers.com
 
Rédigé par Maxime Delcourt

Dans la même catégorie