A+ A A-

"Dans une petite rue de Saint-Germain-des-Prés, un restaurant aux délicieuses saveurs de l'Asie à deux pas de la maison.

"Installé dans un décor de bistrot parisien, ce restaurant oriental attire depuis de nombreuses années une clientèle d'habitués,

Fondée en 1989 par Jean-Paul Bou Antoun, le restaurant Noura est la vitrine du Liban à Paris, le point de chute obligé de tous les amateurs de sa cuisine.

"Une seconde adresse food qui compte beaucoup pour moi. Elle est présente à Bierges et plus récemment à Bruxelles.

"À deux pas de la magnifique Grand-Place, je ne résiste pas à une halte gourmande au restaurant Bocconi de l'hôtel Amigo où j'ai eu le plaisir de découvrir la craquante 'panzanella et mozzarella di bufala'.

On connaissait le Café Pouchkine à Moscou, décor baroque et romanesque, œuvre d'un entrepreneur amateur de faste et de lieux à forte personnalité, Andreï Dellos.

C'est ce genre d'adresses qu'on se murmure de bouche à oreille, en espérant que ce plaisir d'initiés ne sera pas trop divulgué car le nouveau "café" de Claus Estermann est un écrin de bon goût, dans tous les sens du terme.

"C'est la cantine de toute la galerie Véro-Dodat et j'y organise la plupart des dîners qui suivent mes vernissages. L'ambiance y est décontractée et le patron, Jean-Claude Girard, veille au moindre détail.

Depuis le mois de novembre, Pascal Devalkeneer, le chef doublement étoilé du Chalet de la Forêt, rejoint tous les mercredis le chef Hadrien Franchoo aux fourneaux de son restaurant Ixellois : Amen.

"Un lieu d'exception, où j'organise la plupart de mes déjeuners, qu'ils soient d'affaires, politiques, artistiques ou familiaux.

Page 1 sur 3