Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La Malmaison, le trianon de Joséphine

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
La Malmaison, le trianon de Joséphine © DR

À une demi-heure de Paris, ce musée national était une résidence délicieuse, raffinée, témoignant du goût de Bonaparte, Premier Consul puis Empereur, et de son épouse Joséphine. Bien que propriété privée, ce fut aussi un lieu de pouvoir où se prenaient les décisions politiques de l'État.

Malmaison sera le lieu de réceptions superbes, de bals et de fêtes qui se prolongeront dans les jardins avec l'adjonction d'un théâtre conçu et construit en un mois. Il servira autant à des troupes parisiennes, celle de la Comédie-Française et de l'Opéra-Bouffe, qu'aux membres de la cour impériale. C'est Hortense, la fille de Joséphine qui rêvait de cette salle. L'impératrice crée "la troupe de Malmaison" qui comprend les frères et sœurs de Napoléon, Lauriston, son aide-de-camp, Vivant Denon, organisateur du Musée du Louvre et le peintre Isabey. Les commentaires sont parfois acides : Caroline Murat se fait remarquer par "sa voix outrageusement fausse et un fâcheux accent méridional". Quant à madame Davout, elle est "généralement fort mauvaise". Madame Campan, proche de Joséphine, doit avoir l'impression de revivre "la troupe des seigneurs" de Marie-Antoinette au théâtre du Petit Trianon. Mais Joséphine a la sagesse, elle, de ne pas monter sur scène.

 

MUSÉE NATIONAL DES CHÂTEAUX DE MALMAISON ET DE BOIS-PRÉAU
15 avenue du Château de la Malmaison,
Rueil-Malmaison
Tél. 00 33 1 41 29 05 55
www.musees-nationaux-malmaison.fr

Rédigé par  Rédaction

Actualités liées