A+ A A-

Alexandra et Henri de Luxembourg au Japon

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Alexandra et Henri de Luxembourg au Japon © Droits réservés

Le voyage officiel au Japon avait débuté sur une surprise avec la défection de la grande-duchesse, il se termine dans la satisfaction avec le sans faute de la princesse Alexandra qui a accompagné son père au pied levé et a ravi ses hôtes par son entregent.

L'angoisse de l'avion a donc vaincu Maria-Teresa qui a décliné ce périple au pays du soleil levant. Mais à toute chose malheur est bon puisqu'il a mis en lumière la fille unique du couple grand-ducal qui fêtera ses 27 ans en février prochain. comme il est coutumier, Henri et Alexandra débutèrent leur programme par une visite de courtoisie au palais impérial où l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko les accueillirent très chaleureusement.

 

 
 © Droits réservés

 

Ils retrouvèrent la famille impériale au grand complet le soir même pour un dîner de gala où la fille des Grands-Ducs, en robe longue et diadème, brilla par son élégance. Au cours du séjour, le Grand-Duc qui fut fait docteur Honoris Causa à l'Université Sophia a présidé un forum économique destiné à favoriser les échanges commerciaux entre les deux pays. Il s'est rendu à l'agence aérospatiale japonaise, à Tsuchiura, en compagnie du couple impérial, et a rencontré le premier ministre, Shinzo Abe, lors d'un dîner à Tokyo.

 

 
 

 

La princesse Alexandra n'a raté aucun événement, ne manquant pas d'échanger des regards complices avec un Grand-Duc qui rayonnait de fierté. Lors du sommet financier bilatéral, autre surprise avec la diffusion d'une allocution enregistrée par la grande-duchesse Maria Teresa ! Dans un anglais impeccable, la souveraine s'est adressée à l'assemblée pour la sensibiliser à la paupérisation des populations et aux problèmes environnementaux qui sont souvent des conséquences de l'expansion économique.

 

 
 © Droits réservés

 

Une réception fut offerte à l'ambassade de Luxembourg en l'honneur du chef de l'état, et, à leur tour, Henri et Alexandra proposèrent un concert au couple impérial au palais d'Akasaka, un vaste édifice à l'architecture d'inspiration européenne réservé aux invités de marque en visite au Japon. L'heure des adieux avaient sonné ! Le voyage fut un succès et la princesse Alexandra n'y fut pas tout à fait étrangère !

Rédigé par Christophe Vachaudez