A+ A A-

Hors Tempsia « Lumières »

  • Rédigé par Communiqué
1 avis
Tamara Van San, Canopy I Tamara Van San, Canopy I © DR

Agnes de Man ne fait rien comme les autres. Artiste, galeriste, créatrice d'objets, sa galerie est sa maison, une maison entourée d'arbres, une envie de longue date. L'enfance est la source de ce qui l'anime, blessures, bonheurs et lumières.

Agnes n'ignore pas que les mots ont plusieurs sens. Elle a baptisé son projet Hors Tempsia. L'hortensia, fleur principale du jardin, qui offre sa boule de pétales à la lumière. « Je travaille avec ce qui est en moi. Je ne veux faire que ce qui me plaît. Je tiens à être hors temps, hors tendance. »
Longtemps, elle a existé dans la mode. Ensuite, elle s'en est évadée, et s'est juré de ne plus jamais être tendance. Sortie du paraître, passée par la sculpture, « qui n'a rien de léger », sourit-elle, elle a renoué avec le textile, devenu la trame de sa liberté. « Ces objets de tissu sortent de mes mains sans aucun effort ».

 

Agnès de Man - Benedicte de Brouwer © DR


Elle expose chez elle, dans le vaste espace de plain-pied de sa maison. Entre sa galerie-atelier et son intérieur, aucune frontière avec ce qu'elle montre : « dès que le vernissage est fini, je vis avec les œuvres des autres. Je ne cherche pas à définir une esthétique, affirme-t-elle, avec un sourire empreint de pudeur et de fermeté. Tout cela m'est très personnel, et c'est ce que j'ai envie de partager. Je n'accepte plus d'arrangements qui me seraient étrangers. Je choisis les artistes que j'ai envie d'accueillir dans ma maison. »
Lumières : un mot essentiel à ses yeux. L'exposition qu'elle organise se fera à la lumière de juin, éclatante et fraîche. Ce sera un partage entre deux femmes et deux temps : Bénédicte de Brouwer et Tamara Van San. L'une a 70 ans, l'autre 35 ans.

Elle a rencontré Bénédicte de Brouwer à l'Académie de Braine l'Alleud, où Agnes suivait le cours de sculpture. En juin 2013, « j'ai découvert ses dessins à l'exposition de fin d'année ». Cette vision chemine dans son esprit. À son tour, en octobre 2017, Bénédicte découvre son exposition HOME WORK. « Les pièces d'Agnes confectionnées avec des serpillières, des torchons, des serviettes, des éponges m'ont surprise : je n'avais rien vu de tel ! ». Ces souvenirs recréés des linges brodés de grands-mères, étoffes dessinées, tissées, cousues, surpiquées, brodées, peintes au pochoir évoquent des jeux d'enfants désobéissants qui auraient fouillé et déballé des armoires en cachette pour se créer leurs objets.

 

 
Tamara Van San © DR


Les papiers dessinés de Bénédicte sont brodés, chiffonnés, plissés de reliefs. Ils portent des couleurs limpides, coups de crayons effleurés, traversés de fils, constellés de piquetages d'épingles et de perles multicolores. On les entend craquer sous les doigts. « Ce sont des gestes jetés, comme des jeux de gosses. » Bénédicte s'amuse et se dit la reine du « craboutcha ».

Tamara van San sculpte des jaillissements de matière, céramique, gypse synthétique, fibre de verre, concrétions de cristaux, coraux de métal, explosantes fixes de lave. Ludique, spontanée, enfantine, elle jette la matière avec un mouvement énergique ou une courbe espiègle. L'objet se pose à sa place et elle n'y touche plus. Ses installations évoquent une végétation de minéraux dans les fonds marins d'une eau tropicale. Tamara aime le monde, et elle plonge dans la mer. Elle ne cherche pas à recréer la matière, « même si elle peut avoir une influence inconsciente ». Ce qui l'attire dans l'invitation d'Agnes ? « C'est que je ne sais rien, et j'aime ce que je ne connais pas. Je crois que cela définit mon travail : j'essaie sans doute des choses que je ne connais pas. »

Ces trois femmes sont reliées par l'attrait de l'inconnu. Toutes trois partagent cette envie de mouvement.

 
Hors Tempsia
Lumières
Bénédicte de Brouwer et Tamara Van San
Hollebeekstraat 19
1630 Linkebeek
Ouvert seulement sur rendez-vous
0478 45 63 96
[email protected]
www.hors-tempsia.be

Informations supplémentaires

  • Du: dimanche, 03 juin 2018
  • Au: dimanche, 15 juillet 2018
  • Location: Linkebeek
Rédigé par Communiqué

Dans la même catégorie