Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La semaine écossaise d'Elizabeth II

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
La semaine écossaise d'Elizabeth II © Anwar Hussein/Empics Entertainment/Photo News

Après le rituel des courses d'Ascot se profile la semaine écossaise. En dépit d'une légère indisposition qui a fait craindre un changement de calendrier, la reine n'a pas dérogé à la tradition, remplissant avec le sourire les multiples activités officielles de ce séjour tant attendu.

Afin de respecter la tradition, le Lord Prévôt a présenté les clefs de la ville d'Edimbourg à la souveraine qui a gracieusement répondu à l'hommage avant de passer en revue les régiments venus l'accueillir dans la cour de Holyroodhouse, le palais où elle résidera durant ces quelques jours. C'est en jaune canari qu'elle a inauguré son retour en Écosse, un clin d'oeil vestimentaire au soleil radieux. Durant la seconde journée, Elizabeth II a accordé des décorations à quelques sujets méritants et a offert un banquet en l'honneur de la Royal Air Force, accompagnée cette fois du duc d'York et du comte de Wessex.

 

© Jane Barlow/Empics Entertainment/Photo News 

 

Lors du troisième jour, elle a rencontré le Premier Ministre, Madame Nicola Sturgeon, ainsi que le Président du Parlement écossais, avant de présider, escortée par les archers royaux, une garden-party pour près de 8000 personnes dans les jardins du palais de ses ancêtres. Le site rempli d'histoire fut choisi par le roi David Ier pour la construction d'une abbaye en 1128. Pour les amateurs de détails, 27.000 tasses de thé, 20.000 tranches de gâteau et 20.000 sandwiches ont été servis à cette occasion, au son de la cornemuse. Le quatrième jour, la Reine s'est envolée vers la base militaire de Leuchars pour une visite au régiment des dragons royaux d'Écosse et une rencontre au sommet avec les familles et proches des soldats, pendant que d'autres membres de la famille royale remplissaient d'autres engagements.

 

© DR 

 

Le cinquième jour, le prince William, connu en Écosse comme comte de Strathearn, a rejoint sa royale grand-mère et sa tante la princesse royale, pour une cérémonie haute en couleurs en la cathédrale Saint-Gilles d'Édimbourg. Revêtus de chapeaux mous empanachés et de longues capes de velours vert, les chevaliers ont défilé au sortir d'une messe d'action de grâce en l'honneur de l'Ordre du Chardon créé en 1687 par le roi Jacques VII d'Écosse. On pense que cette plante fut choisie comme emblème royal dés le XVe siècle. Il est probable que la reine se retire ensuite à Balmoral pour ses vacances annuelles, retrouvant son époux, à la retraite depuis 2017.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

Dans la même catégorie