Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Maurice Wyckaert, Inner Landscapes, Exposition Focus

  • Rédigé par Rédaction
1 avis
Maurice Wyckaert, Inner Landscapes, Exposition Focus © DR

Après Jules Schmalzigaug, Ferdinand Schirren, Marc Mendelson, Lismonde ou Walter Leblanc, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique consacrent une rétrospective à Maurice Wyckaert (1923-1996).

À la suite de ses études à l'Académie de Bruxelles et au Vrije Atelier de Woluwé-Saint-Lambert, Maurice Wyckaert débute dans un style proche de Jean Brusselmans. Profondément marqué par l'expressionnisme flamand, il va actualiser ce dernier en l'orientant vers une abstraction lyrique à laquelle se mêle une aspiration calligraphique. Tourné vers la culture germanique et attentif aux innovations venues d'Outre-Atlantique, Wyckaert développe une œuvre personnelle marquée par l'expansion gestuelle de la couleur. Celle-ci se déploie sur la toile comme autant de paysages intérieurs qui traduisent une quête identitaire où le sentiment flamand joue un rôle déterminant.

Proche de CoBrA à travers Asger Jorn et Serge Vandercam, cofondateur en 1955 de la revue Meridiaan et de la galerie Taptoe, Maurice Wyckaert adhère ensuite à l'Internationale Situationniste et Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste. C'est lui qui lira le 28 septembre 1960 la « Déclaration au nom de la quatrième conférence de l'Internationale Situationiste » à l'institut des arts contemporains.

À travers cette rétrospective les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique mettent à l'honneur une des figures majeures de l'art d'après-guerre en Belgique.

 

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
Rue de la Régence 3
1000 Bruxelles
+32 0(2) 508 32 11
[email protected]

 

Informations supplémentaires

  • Du: mardi, 18 décembre 2018
  • Au: dimanche, 24 mars 2019
  • Location: Bruxelles
Rédigé par Rédaction

Dans la même catégorie