Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Galerie Downtown

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Maastricht, bahut de Charlotte Perriand, fauteuils de Matégot et sofa de Jeanneret. Maastricht, bahut de Charlotte Perriand, fauteuils de Matégot et sofa de Jeanneret. © HASSELBLAD H6D

Après avoir été un des premiers à défendre le mobilier d'architectes de l'après-guerre, François Laffanour a montré depuis l'étendue de sa curiosité, en mettant à l'honneur le design japonais ou le design brésilien.

Ce moisci, le marchand parisien rend hommage au design italien, qu'il apprécie aussi beaucoup. Car, si depuis 1982 et l'ouverture de sa galerie Downtown, il a consciencieusement exhumé et remis dans la lumière l'œuvre de Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Pierre Jeanneret ou Le Corbusier, il ne s'est pas pour autant désintéressé d'un design plus ludique et coloré.

Pour preuve ces pièces d'Ettore Sottsass, Joe Colombo ou Gaetano Pesce, qu'il a rassemblées au fil du temps et qu'il présente aujourd'hui dans une exposition baptisée "A radical turbulence"... "J'ai repris le titre d'un article de l'époque. Cela traduit bien le désir d'innovation, de rupture et d'utopie de ces créateurs." Un titre qui exprime également pour lui un désir de mouvement ? "C'est vrai que j'ai envie d'éclater un peu les codes, de retrouver l'excitation des débuts, le plaisir de la découverte."

La mode a donné raison au goût visionnaire de François Laffanour, lui a apporté le succès, mais a modifié sa façon de travailler. Il enchaîne six foires par an et les meubles de Perriand ou deProuvé, qu'il chinait avant pour trois fois rien, font des records en ventes aux enchères. Ventes avec lesquelles il doit composer... "En plus, il y a une standardisation du goût, les clients veulent tous la même chaise. La galerie me permet de montrer d'autres choses que j'aime et qui ne sont pas encore considérées à leur juste valeur." Vu la fiabilité de son œil, il faut donc se précipiter, avant que le marché fasse à nouveau flamber les prix.

Galerie Downtown
18 rue de Seine, Paris 6e
Tél. 00 33 1 46 33 82 41
www.galeriedowntown.com

Rédigé par  Rédaction

Actualités liées