Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Keith Haring et son entourage belge

  • Rédigé par Rédaction
1 avis
Sharing on Facebook
Keith Haring, Untitled, 1983 Encre japonaise sur papier – Sumi ink on paper 117 x 78 cm Keith Haring, Untitled, 1983 Encre japonaise sur papier – Sumi ink on paper 117 x 78 cm Copyright : Private collection, Antwerp

Du 5 septembre au 31 octobre 2019, la Galerie de la Béraudière (re)connecte Keith Haring avec la Belgique et présente son travail avec celui des artistes pop belges dans une exposition qui promet d'être détonante

Bien connu du grand public pour son style graphique très personnel et subversif ainsi que sa prédilection pour des supports hors normes, l'artiste américain Keith Haring (1958-1990) connut une carrière fulgurante mais foisonnante. Il est souvent présenté comme l'artiste qui ne s'arrêtait jamais de dessiner. Considéré comme l'un des représentants du pop art américain, comme Warhol, Basquiat, Lichtenstein ou encore Jasper Johns, Haring appréhendait l'art comme un moyen de communication universelle permettant d'atteindre un large public.

Fait moins connu : le pop-artiste new-yorkais a séjourné plusieurs fois en Belgique, à Anvers et Knokke, entre 1987 et 1990. Invité par sa galeriste anversoise Emmy Tob qui l'exposera dès 1983 ainsi que par le collectionneur knokkois Roger Nellens qui lui commandera une exposition pour le Casino de Knokke, l'artiste s'est très vite senti « chez lui » dans nos contrées.

 

Pol Mara, Some color would fit me much better, 1972, Aquarelle et crayon gras sur papier - Watercolor and softlead, pencil on paper, 110 x 72 cm © Galerie de la Béraudière, Brussels

 

Parmi ses créations « belges », on retiendra la fresque murale dans la cafétéria du MUHKA à Anvers et le container de l'école de surf locale à Knokke (aujourd'hui déplacé).

Plus de deux décennies avant la venue de l'américain en Belgique, dans les années 60-70, le pop art et le Nouveau Réalisme trouvèrent une résonance dans notre pays auprès d'artistes comme Evelyne Axell, Pol Mara, ou encore Broodthaers ou Panamarenko. Ils traiteront généralement des mêmes sujets que leurs homologues américains mais agrémenteront leurs oeuvres d'une touche surréaliste
et conceptuelle.

Keith Haring et son entourage belge
Galerie de la Béraudière
6 rue Jacques Jordaens, 1000 Bruxelles
+32 2 646 92 15
[email protected]
www.delaberaudiere.com 

Informations supplémentaires

  • Du: jeudi, 05 septembre 2019
  • Au: jeudi, 31 octobre 2019
  • Location: Bruxelles
Rédigé par Rédaction