Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La fuite de la princesse Haya

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
3 avis
Sharing on Facebook
La fuite de la princesse Haya © DR

La nouvelle a surpris les medias et beaucoup croyait à une plaisanterie de mauvais goût mais le jugement en attente devant la cour de justice de Londres confirme bel et bien la fuite à Londres de la princesse Haya de Jordanie.

La fille du roi Hussein et de la reine Alia avait épousé le sheikh Mohammed Al Maktoum depuis 2004 avec qui elle partageait un amour immodéré des chevaux. On croisait d'ailleurs chaque année le couple aux courses d'Ascot. La Princesse n'a pas pris sa décision à la légère et a choisi l'Allemagne comme pays d'accueil afin de brouiller les pistes.

 

© DR

 

Elle s'est rendue aussitôt ensuite à Londres où elle habite désormais dans sa résidence de Kensington avec ses deux enfants la princesse Jalila et le prince Zayed. Alors que son époux répandait des bruits d'infidélité avec son garde du corps Russell Flowers, la Princesse a rétorqué par voie juridique en demandant une mesure d'éloignement, par crainte pour sa vie, et la garde de sa fille et de son fils qui, selon elle, pourraient être eux-aussi soumis à des actes de répression.

 

© DR

 

Ce n'est pas la première fois que le Sheikh est mis en cause puisque l'une de ses petites-filles avait vainement tenté de quitter l'émirat voici quelques années mais avait été rattrapée à la frontière indienne. Elle aurait été victime de viol. La princesse Latifa serait actuellement séquestrée dans un lieu secret. La princesse Haya a déjà assisté à deux premières comparutions et un jugement sera émis au mois de novembre.

 

© DR

 

Pour l'heure, son avocate Fiona Schackleton qui avait représenté le prince Charles lors de son divorce avec Diana fourbit ses armes. Elle aura en face d'elle Helen Ward qui défendit Guy Ritchie lors de sa séparation avec la chanteuse Madonna. Si Haya n'a pas reçu le soutien public de son demi-frère le roi Abdallah, raisons diplomatiques obligent, le prince Ali de Jordanie est venu à Londres pour partager les angoisses de sa soeur qui, jusqu'à nouvel ordre, est sous protection policière. Pour la Grande-Bretagne qui entretient des relations de bonne entente avec Dubaï et la , cette affaire nécessite la plus grande prudence.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées