A+ A A-

Cette 19ème édition du Festival du film asiatique d'Udine s'est terminée dans la nuit de samedi à dimanche avec l'attribution du Prix du public.

On l'a surnommé « le Spielberg chinois ». C'est une salle debout qui dans le Théâtre Giovanni da Udine a acclamé Feng Xiaogang, le réalisateur de 59 ans, à qui la directrice du Festival, Sabrina Baracetti, remettait le Gelso d'Oro (Mûrier d'or) - équivalent local du « Lifetime Achievement Award » décerné traditionnellement à Hollywood.

Aucun doute : c'est à mes yeux un des rendez-vous les plus passionnants du calendrier cinéphilique. Le Far East Film Festival d'Udine, qui en est à sa 19e édition, rassemble chaque année dans cette petite ville du nord de l'Italie (98.000 habitants) les meilleurs réalisateurs, producteurs et acteurs des pays d'Asie : Chine, Japon, Corée, Indonésie, Philippines, Cambodge et autres (à l'exception de l'Inde), tout en s'affirmant comme une manifestation immensément populaire dont le rayonnement dépasse largement la région Frioul-Vénétie Julienne.