A+ A A-

Lorsque nous avions rendu visite au Champignon de Bruxelles, en février 2015, Sevan Holemans, l'un des co-fondateurs de la start-up, nous avait expliqué les enjeux d'un projet écologique, économique, équitable et durable (Retrouvez l'article complet en cliquant ICI).

Louer des vêtements n'est pas vraiment le premier réflexe que l'on pourrait avoir quand vient le temps d'habiller des bébés ou de jeunes enfants. C'est pourtant l'idée qu'a eue Anna Balez en lançant Tale Me. Surprenant de prime abord, le concept est pourtant intéressant et interpellant quand on y regarde de plus près. Car finalement, pourquoi se ruiner dans de très beaux vêtements de nourrissons qui ne seront portés que quelques mois au maximum ? Pourquoi s'encombrer ensuite d'une collection d'habits devenus très vite trop petits ? Les revendre en second main ? Oui, mais à quel prix ? Les jeter ? Par les temps qui courent, difficile de s'y faire...

Presque un an après le lancement de la rubrique entrepreneuriat - avec entrepreneurs qui font bouger le monde - Eventail.be a décidé d'aller voir comme leurs projets évoluent... Caméra au poing (ou presque!). La série de capsules commence avec l'interview de Sébastien Morvan, co-fondateur du Brussels Beer Project.