Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"Cette petite île étonnera l'Europe", écrivit Jean-Jacques Rousseau, sans se douter qu'elle engendrerait un jour le "successeur de Charlemagne". Bien plus tard, à Sainte-Hélène, en dictant son Mémorial, l'empereur déchu et exilé dira : "Quels souvenirs la Corse m'a laissés ! Je jouis encore de ses sites, de ses montagnes : je la foule, je la reconnais à l'odeur qu'elle exhale."

"Le lieu est tout d'abord magnifique : installé dans l'hôtel de Guénégaud, le musée s'est étendu à l'hôtel particulier voisin en 2007. Dans ce cadre majestueux est présentée une collection d'œuvres mettant en scène des animaux, de l'Antiquité au XVIIIe siècle.

"Nichée dans le quartier de la Nouvelle Athènes, non loin du Musée de la Vie romantique, la Fondation Taylor poursuit la mission que lui a confiée son fondateur, le baron Taylor,

Le plus célèbre musée du Pays Basque fête son 20e anniversaire, qui s'accompagne d'un bilan économique positif et d'une programmation culturelle encore et toujours plus riche.

"Je ne manque jamais une exposition de ce musée. Je garde encore en mémoire celle, magnifique, consacrée à François-Xavier et Claude Lalanne, ou encore celle de Jean Royère, dont j'apprécie beaucoup le travail.

Dans le milieu de l'art contemporain, l'Afrique est à la mode depuis quelques années. En témoignent le succès des expositions et foires qui y sont consacrées mais aussi le développement d'une véritable frange de collectionneurs passionnés.

Le premier musée à vocation universelle du monde arabe ouvrait ses portes en novembre dernier, dans la capitale de l'émirat d'Abou Dhabi. Cette institution, conçue ex-nihilo par l'architecte français Jean Nouvel, est le fruit d'un partenariat diplomatique, scientifique et culturel inédit.

Décollage en grande pompe prévu pour le Musée L, le nouveau musée de l'Université catholique de Louvain. Après deux ans et demi de travaux, le premier musée universitaire de Belgique ouvre ses portes dans un bâtiment emblématique de Louvain-la-Neuve, l'ancienne bibliothèque des Sciences.

"Tout ce qui touche à la création artistique m'intéresse et je ne manque jamais une exposition de ce musée, dont j'admire beaucoup le directeur, Fabrice Hergott.

5 avenue Marceau. L'adresse est mythique pour tous les amoureux de la mode. En 1974, Yves Saint Laurent y installait sa maison créée treize ans plus tôt. Jusqu'en 2002, le couturier y dessina sans relâche, enchaînant collection sur collection.

Page 1 sur 2