Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Le Louvre vient de rejoindre le Guggenheim et le Centre Pompidou (retrouvez les articles précédents ici) dans la famille des grands musées conquérants. Ses ambitions se limitent pour le moment à deux annexes. L'une l'une, en France ; l'autre, à l'étranger.

Alors que le Guggenheim se révélait, le mois dernier (article à découvrir ici), le musée le plus expansionniste du monde, le Centre Pompidou, en s'implantant dans non moins de trois pays en cinq ans, s'avère le plus dynamique.

Depuis quelques années, les musées prennent racine, pour une durée limitée ou pour de bon, à l'étranger. Le Guggenheim arrive en tête de cette mondialisation artistique, suivi de près par le Centre Pompidou et le Musée du Louvre.