A+ A A-

Elizabeth II avait été demoiselle d'honneur à son mariage et elle était la marraine du prince de Galles, c'est dire les liens étroits qui unissaient la souveraine et son fils à Lady Patricia Brabourne, comtesse Mounbatten of Burma. Cette dernière est décédée paisiblement chez elle, dans le Kent, à 93 ans, entourée des siens.

Comme chaque année, la fête nationale luxembourgeoise a suivi un cérémonial bien huilé respecté à la lettre par la famille grand-ducale. Cette année, seuls le prince Guillaume et la princesse Stéphanie entouraient le grand-duc et la grande-duchesse durant ces deux jours de célébrations qui débutèrent le 22 juin par une réception à l'hôtel de ville, une aubade de la musique militaire sur la place Guillaume II, la traditionnelle retraite aux flambeaux et le feu d'artifice tiré depuis le pont Adolphe.

Après les tragédies que la Grande-Bretagne a du endurer, l'immuable Trooping the Colour a remis un peu de baume au coeur des britanniques en proposant avec sa pompe habituelle la parade des troupes en l'honneur de l'anniversaire de la reine.

Les serres de Laeken ont servi de cadre au premier engagement officiel de la reine Paola qui, depuis décembre 2016, avait disparu de la vie publique suite à deux chutes et à une longue rééducation.

Á l'occasion du sommet extraordinaire de l'Otan, la reine des Belges a accueilli, au palais de Laeken, Ingrid Stoltenberg épouse du secrétaire général de l'Otan, Amélie Debaudrenghien, compagne du premier ministre Charles Michel, et les conjoints de chefs de gouvernement venus représenter leur pays à Bruxelles.

Les Luxembourgeois se réjouissent de voir le couple héritier s'affirmer de jour en jour, en particulier la princesse Stéphanie qui a multiplié les apparitions dernièrement.

Toujours impeccablement huilés, les rouages de Buckingham Palace se sont subitement emballés et une convocation en urgence de l'ensemble du personnel a mis la presse en haleine si bien que les abords du Mall étaient envahis d'équipes de télévision en un temps record.

Le pays du Soleil Levant semble avoir la côte puisqu'après le roi Philippe et la reine Mathilde et les souverains bataves, c'est la princesse Victoria de Suède qui y a fait une visite officielle.

Cette tante du roi Juan-Carlos d'Espagne, la dernière Bourbon-Parme de la branche aînée, aurait eu 100 ans en novembre de cette année mais le destin en a décidé autrement. Avec elle, c'est tout une page d'histoire qui se tourne et cela mérite sans doute une digression.

Á quelques mois de la célébration des 150 années de relations diplomatiques entre les deux nations, le roi Felipe VI d'Espagne et la reine Letizia ont effectué une visite officielle de quatre jours au Japon.