Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les cires Trudon trouvent leurs origines en 1643, avec Claude Trudon qui ouvrit une boutique rue Saint Honoré... 

Les odeurs de la maison... Dans la famille des supports de diffusion, nous avons pointé la bougie. Focus sur Diptyque et la bougie Prouveresse issue de la nouvelle Collection 34. Rencontre avec Fabrice Pellegrin, nez, pour évoquer sa création.

Si on part du principe que la décoration est la projection matérialisée de notre personnalité et que la signature olfactive est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, parfumer son intérieur touche au très subjectif. L'odeur doit correspondre aux spécificités de chacun... Le faux pas est difficile mais quelques réflexions sont néanmoins nécessaires.

"La beauté est une énigme éternelle. Pourtant, si son aura nimbée de mystère suscite les plus grands questionnements, sa grande histoire nous rappelle qu'elle n'est pas une magie irrationnelle, mais une science du sensible. En apprivoisant l'odorat et le toucher, l'art du beau promet une expérience unique et une réflexion aussi bien esthétique que philosophique." Le cadre est posé, la philosophie de la boutique énoncée... Poussez les portes pour un voyage magique.

"Cette boutique ouverte en 1961 par trois amis." nous confiait Jacques Garcia. "L'un d'eux était anglais, d'où sans doute cette ambiance particulière, le vert anis des murs. C'était au départ une sorte de bazar chic avec des tissus, des objets chinés. Le premier parfum voit le jour en 1968, suivi par les bougies. C'est là que j'ai découvert la tubéreuse, la fleur préférée de Louis XIV, une odeur très capiteuse, qui encense terriblement et dont je suis fou."

Depuis 2010, Sandrine Pozzo di Borgo et sa fille Valentine proposent dans cette ravissante boutique des bougies parfumées pleines de poésie. Certaines sont imaginées par des personnalités. Quintessence réunit dans un hôtel particulier, la fine fleur des senteurs qui font battre le cœur de Paris.

Indiscrète, Veloutine, Eau d'Anvers, My burning Secret,... Autant d'histoires mises en scène olfactivement par le nez belge Louison Libertin.

La célèbre marque anglaise a ouvert une enseigne à Bruxelles... à l'aéroport national! D'accord, ce n'est pas facile d'accès mais au moins ce flagship store a le mérite d'exister.