A+ A A-

À la fois restaurant, bar à vins et à bières, boulangerie, salle de concerts et magasin de déco, le plumage du Canard sauvage change de couleur en fonction de ce que l'on vient y trouver !

"L'enthousiasme et la créativité de l'équipe m'ont épatée. Leur cuisine dégage une énergie rare et ils soignent l'accueil. J'ai créé pour eux ce boudoir, dans l'esprit de leur 'salon d'artisan cuisinier', où les dîneurs n'ont pas la sensation d'entrer dans un restaurant.

La graine de SoBe, devenue un baobab. Grace à un talent déjà ancré, le chef Frederic Joulin a gagné son pari en ouvrant Semilla avant que les travaux d'Alton Road (colonne vertébrale de South Beach) ne soient définitivement achevés.

Une table qui Groove ! Après avoir découvert le charmant quartier de Coconut Grove et pris votre brunch au Green Street, filez déjeuner chez Lulu in the Grove. D'ailleurs, on vous y attend !

Une autre version du charme. Je me souviens de la salle de bal du Surf Club dans lequel a désormais pris place le nouveau restaurant du Four Season de Surfside : Sirenuse Miami a dressé ses tables et son décor tropical.

Marion fait une jolie place à son oiseau coloré. Au cœur de Miami Down Town, dans le quartier sans cesse en mouvement de Brickell, un bel oiseau a élu domicile à côté de chez Marion, l'établissement "petite sœur" du Baoli Miami.

Il nous fallait évidemment commencer avec cette institution locale : situé sur Coconut Grove, le café-lounge-restaurant Green Street, a été créé il a plus de trente ans par Sylvano Bignon et son épouse, la décoratrice Maida Berberian-Bignon, formée à la célèbre école de Penninghen.

"J'y vais pour déjeuner léger ou pour un thé avec une amie. L'atmosphère un peu bohème des lieux est très agréable. L'endroit est tenu par une mère et sa fille, qui préparent des quiches, des salades et des pâtisseries irrésistibles.

"C'est un bistrot sans façon, très pratique car il est à deux pas de chez moi. J'y emmène enfants et petits-enfants. L'ambiance y est décontractée, avec beaucoup d'étudiants, de gens du quartier et des touristes.

"J'aime aller dîner dans cette brasserie, parce que le décor 1900 est typique et que l'accueil de Christophe est toujours chaleureux. La carte revisite les classiques avec humour : 'une laitue avocat king crabe avec beaucoup de crabe' ou une 'putain' d'entrecôte" !

Page 1 sur 2