Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Lalla Salma, de la musique sacrée à Giacometti

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
Lalla Salma à l'inauguration de la rétrospective du sculpteur Giacometti, au musée d'art moderne et contemporain Mohammed VI Lalla Salma à l'inauguration de la rétrospective du sculpteur Giacometti, au musée d'art moderne et contemporain Mohammed VI © Droits réservés

Semaine culturelle chargée au Maroc avec deux événements majeurs, l'un à Rabat et l'autre à Fès.

Le musée d'art moderne et contemporain Mohammed VI, inauguré à Rabat en 2014, après deux décennies de travaux, présente une rétrospective du sculpteur Giacometti. La Princesse royale avait souhaité marquer son soutien à cette initiative en venant visiter l'exposition qui donne une visibilité nouvelle à cette institution voulue par le Souverain afin de promouvoir la création dans son pays.

Près de 400 oeuvres présentent un aperçu de la peinture figurative et abstraite telle que vue par des artistes marocains vivant au pays ou à l'étranger. Le bâtiment du style andalou a été conçu par l'architecte Karim Chakor. L'autre grand pôle d'intérêt fut l'ouverture du Festival des musiques sacrées de Fès sous le haut patronage de l'épouse du Souverain alaouite.

 

festival-fes-maroc-gotha-sheikha-mozah-lalla-salma
La sheikha Mozah et Lalla Salma © Droits réservés

 

Cette année, une invitée de marque s'était jointe à la fête. En effet, la sheikha Mozah avec laquelle Lalla Salma entretient de très bons rapports avait fait le déplacement pour découvrir une myriade de musiciens et de chanteurs venus du monde entier, de l'orchestre National des femmes du Jiangsu aux chants arabes de Palestine de Lamar, des poésies créoles de la Réunionnaise Christine Salem aux touchantes mélopées des Pouilles d'Officina Zoé, de la voix céleste de la brésilienne Virginia Rodrigues à l'hommage égyptien rendu à la célèbre cantatrice Oum Kalthoum...

Un tour du globe plein de promesses, sous le signe de la musique, de la paix et du partage.

Rédigé par

Actualités liées