A+ A A-

Muriel Réus, une femme libre en politique

  • Rédigé par Communiqué
1 avis
Muriel Réus, une femme libre en politique © Droits réservés

S'engager en politique quand on a réussi sa vie d'entrepreneuse et de femme active dans les causes humanitaires et pour le développement durable, tel est le nouveau défi que se donne Muriel Réus, candidate aux élections législatives des Français du Benelux les 4 et 11 juin.

 

L'Eventail – Quelle est l'importance des législatives pour les Français de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas ?
Muriel Réus – Les Français de l'étranger sont représentés depuis à peine cinq ans à l'Assemblée nationale. Or les 2,5 millions de Français installés dans le monde participent au rayonnement de la France et en sont les meilleurs ambassadeurs. Ils ont des intérêts, des préoccupations que Paris oublie trop souvent de prendre en compte. Au Palais Bourbon, je souhaite défendre nos frontaliers et nos compatriotes au plus près de leur vie quotidienne : en matière d'éducation, de protection sociale, de fiscalité, de création d'entreprise, de retraite et de services consulaires. Les Français de l'étranger se sentent parfois même délaissés : pourquoi n'ont-ils pas pu voter par Internet aux présidentielles et aux législatives ? Au Benelux, les enjeux sont cruciaux : 10 % des Français expatriés dans le monde y vivent. Le rôle de la France en Europe, sa capacité à relancer l'Union européenne concernent directement les Français du Benelux.

 

 
 © Droits réservés

 

– Quelles sont les lignes de force de votre parcours personnel ?
– Toute ma vie, je me suis construite moi-même, depuis le jour où j'ai quitté le Sud de la France pour créer à Paris ma première entreprise à l'âge de vingt-deux ans. À chacune des étapes clés de ma vie et des ruptures qui ont pu la jalonner, j'ai sans cesse tenu à me lancer de nouveaux défis et à ne pas me reposer sur des situations acquises. C'est ainsi qu'en 2015 j'ai décidé d'entamer un nouveau chapitre en entrant en politique pour les valeurs auxquelles je crois. Il est temps – parce que la société le réclame et parce c'est une évidence – que la société civile rejoigne les politiques sur les bancs de l'Assemblée nationale.

 

Jacques Berrebi prend la tête des soutiens de Muriel Réus pour son élection comme députée des Français du Benelux from L'Eventail Magazine on Vimeo.

 

 

– Pourquoi faudrait-il voter pour vous ?
– Mon slogan de campagne est "une femme libre pour une France libérale et européenne". Je suis hors parti, hors contrainte. Si je suis élue, j'aurai la liberté de voter les lois qui soutiennent l'esprit d'entreprise, la relance de l'Europe et l'attention aux enjeux de société. Issue de la société civile, je connais aussi la vie politique : j'ai rédigé le programme présidentiel pour les femmes, et été au cœur des rouages de l'Assemblée et du Sénat que j'ai côtoyés au quotidien ces deux dernières années. Sans concession et sans intérêt, ma seule, unique et sincère ambition est de défendre les intérêts des Français du Benelux.

 

www.facebook.com/muriel.reus

Rédigé par Communiqué

Dans la même catégorie