Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Né en France (en 1967) et installé en Belgique, François Curlet, inspiré par les figures de Jef Geys et Marcel Broodthaers, noue plusieurs amitiés solides avec des artistes de sa génération, comme Michel François et Ann Veronica Janssens. Connu pour ses étournements,contrefaçons et contre-emplois, l'artiste est invité à présenter son humour et sa poésie au fil d'une première grande rétrospective de sa pratique en trois actes, autour de ses objets, de ses peintures et de ses films.

Exposition multidisciplinaire dédiée au design et à la culture des discothèques, Night Fever Designing Club Culture 1960-Today, qui rassemble des documents rares et parfois inédits et propose aux visiteurs des expériences
sonores et visuelles, nous plonge dans un monde qui fascine et intrigue : un voyage percutant dans le monde de la nuit et du clubbing depuis l'après-guerre jusqu'à aujourd'hui.

Comment résister à l'appel de la nuit ? Léon Spilliaert, grand maître de l'obscurité, en fit un théâtre d'ombres sinueuses et flottantes rôdant aux abords de vertigineux horizons ouatés, quand Van Gogh ou Degouve de Nunques en firent un théâtre luminescent. Ciels étoilés, mers étincelantes, formes vacillantes, ombres distendues, halos, reflets, vibrations, clairs-obscurs, le vocabulaire plastique de la nuit est infini.

Le territoire européen compte une centaine de frontières. Et si certaines figurent parmi les plus anciennes au monde, à l'instar des lignes qui distinguent l'Espagne du Portugal, la moitié sont très récentes et certaines belligènes, ou en passe d'être redéfinies.

Le grand manitou des univers éminemment personnels, "upcyclés" et souvent décalés s'est emparé d'une ancienne papeterie à Zaventem pour s'y installer et en faire un pôle créatif pour artisans et créateurs de haut niveau.

Alberto Giacometti est en passe de devenir aussi culte que Picasso. Portées par un marché de l'art qui y voit des trophées du XXe siècle, ses sculptures ont perdu de leur dimension humaine.

Cela fait déjà quelques années qu'on entend parler de lui, mais jusqu'à présent Laurent Dumas communiquait sur ses actions de mécénat artistique, rarement sur les opérations de sa société immobilière Emerige...

"J'ai une grande admiration pour Magda Danysz. Elle est courageuse et téméraire. Reconnue comme l'une des galeries les plus dynamiques de la scène contemporaine internationale, elle présente toujours des œuvres inattendues.

"Je fréquente cette boutique depuis l'adolescence. C'est une institution, à deux pas de l'École des Beaux-Arts, où les artistes se fournissent depuis 1887. Gustave Sennelier était célèbre pour ses cent nuances d'huile extrafine.

C'est à Porquerolles, forêt méditerranéenne en pleine mer, que la fondation créée en 2000 à l'initiative d'Édouard Carmignac, donne rendez-vous au public depuis le début de l'été.