Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Une rénovation réussie pour les 10 ans du bureau Jerome Bugara - JWB.

  • Rédigé par Frederic Ducout
1 avis
Sharing on Facebook
Quand on se place sous cet angle, on peut apprécier les gouts des propriétaires qui se sont parfaitement accordés avec l'esprit que je souhaitais donner aux lieux. Une atmosphère très élégante et épuré soulignée par de très beaux objets d'art comme ce Lachapelle que l'on voit un peu mieux sur les autres photos. Quand on se place sous cet angle, on peut apprécier les gouts des propriétaires qui se sont parfaitement accordés avec l'esprit que je souhaitais donner aux lieux. Une atmosphère très élégante et épuré soulignée par de très beaux objets d'art comme ce Lachapelle que l'on voit un peu mieux sur les autres photos. © Frederic Ducout

C'est en 2009 que l'aventure commence pour Jérôme W. Bugara et qui décide de fonder sa société de Maîtrise d'Œuvre et d'Architecture d'Intérieur.

Fort d'une expérience solide de plus de 10 ans auprès de grands noms comme Jean-Michel Wilmotte, il débute cette belle aventure avec des projets ambitieux pour une toute jeune société.

 

Portrait de l'architecte d'Intérieur et Maitre d'œuvre Jérôme W. Bugara © Frederic Ducout 

 

Il réalise notamment la maîtrise d'œuvre de la boutique St Dupont, avenue Montaigne, ou encore l'appartement personnel d'un des plus grands collectionneurs d'art suisse au cœur de St Germain dès Près. Lui aussi amateur d'art et sensible à la beauté de matériaux d'exception, Jérôme W. Bugara fait le choix de se consacrer à des projets luxueux. Cet univers lui permet de s'épanouir auprès d'une clientèle qui le laisse jouer avec les matières les plus nobles comme le marbre, les essences de bois rares ou encore le cristal de Baccarat.

 

 
"Je suis parti sur des structures assez masculines, cette photo reflète assez bien l'esprit très structuré presque anguleux de l'architecture de la pièce dans laquelle se juxtaposent plusieurs matériaux avec des planchers en verre, des poteaux centraux définissant les pièces, le plafond en verre, ...", Jerome W. Bugara © Frederic Ducout 

 

Jerome W. Bugara débute par de la Maîtrise d'œuvre avec des collaborations prestigieuses avec des architectes et décorateurs de renom comme Elizabeth de Portzamparc avec qui il réalise une boutique de luxe au Palais des Congrès, Tristan Auer avec qui il collabore sur deux hôtels particuliers ou encore Gulla Jonsdottir sur le restaurant étoilé Le grand restaurant de Jean-François Piège.

 

"On reste sur des matériaux élégants avec cet ilot central absolument incroyable. Du marbre encore du marbre, 4,50m de longueur de marbre blanc statuaire YSL avec porte à faux sur ossature métallique, doubles bacs monolithiques dont un pour présenter les champagnes millésimés dans les glaçons. J'ai dessiné cet ilot qui trône majestueusement au milieu de la cuisine comme une véritable œuvre d'art. Le marbre est signé Real Marbre spécialiste parisien avec qui je collabore depuis de très nombreuses années. J'ai d'ailleurs travaillé moi-même dans le marbre après avoir fait mes armes sur les paquebots de luxe à St Nazaire, ce qui explique mon gout pour la beauté de ce matériau hors du commun. J'ai associé l'élégance du marbre à un sol en béton ciré plutôt brut réalisé par l'artiste italien Riccardo Magnano et le contraste est saisissant. Son travail est remarquable. », Jerome W. Bugara. La verrière, réalisée par l'entreprise familiale Strasbourgeoise Schaffner crée une avancée sur le jardin avec un plancher en verre créant cette impression de légèreté et de pureté qui renforce encore un peu plus la présence du bloc de marbre. © Frederic Ducout

 

Sa prévision, son sens du détail et sa rigueur mais également sa maîtrise du terrain le hisse rapidement dans le top de sa discipline lui permettant de s'accomplir dans des projets toujours plus ambitieux.

 

"Quand on s'installe en fin de chantier pour boire un verre avec les propriétaires sur cette table JNL Collection en inox et placage Awari brillant, avec une vue plongeante sur la piscine et le jardin, on se croirait bien loin de Paris ! Les suspension réglable « cadres » Kréon se reflètent dans le plateau de la table avec cette version halogène basse tension très subtile. À l'origine les « cadres » Kréon devaient être chromés mais .... À réception mauvaise surprise : ils étaient noirs. En parallèle avec l'entreprise d'électricité Pierre Simon, j'ai donc fait recréer un cadre complet en inox chromé réalisé par l'entreprise Schaffner pour habiller les faces du luminaire afin qu'ils soient en harmonie avec la cave à vins et le résultat et vraiment séduisant.", Jerome W. Bugara © Frederic Ducout

 

Mais les projets de Jerome W. Bugara pour sa société sont tout autres. Il voit plus grand ! Avec le restaurant Clover Grill du chef étoilé  Jean-François Piège, aujourd'hui reconnu comme l'un des restaurant les plus trendy de Paris, il s'offre un premier gros succès en tant qu'architecte d'intérieur et prend définitivement son envol.

 

"La salle de bain parentale s'ouvre sur la chambre à l'image du marbre de Carrare à livre ouvert qui habille les murs. Le magnifique marbre est signé PMC Marbrerie, spécialiste parisien. Là encore, beaucoup de graphisme et de structure avec une paroi séparative en verre qui délimite les espaces, réalisée par l'entreprise familiale parisienne Concept Metal System. Cette chambre parentale a été réalisée comme celle d'un grand palace parisien. Douceur, calme, convivialité étaient les mots d'ordre pour ce coin nuit et nous retrouvons ce panaché de couleur en chêne teinté, réalisé par le pôle menuiserie de l'entreprise Cab'elec en complément de la partie électricité et alarme parfaitement exécutée.", Jerome W. Bugara © Frederic Ducout

 

Aujourd'hui il s'affranchi de tous ses carcans et signe des très beaux projets principalement à Paris de sa propre conception. Sa grande force : ne pas s'enfermer dans un style trop défini et savoir s'adapter aux envies de clients toujours plus exigeants.

Dans ce superbe appartement par exemple, Jerome W. Bugara a eu carte blanche pour utiliser des matériaux extrêmement luxueux comme ce sublime marbre blanc statutaire ou encore cette cave à vin impressionnante toute en verre. Le mobilier est signé Emmanuel Ungaro Home et les œuvres d'art ont été commandées spécialement pour ce projet.

 

La plus belle pièce est assurément la cuisine. Les propriétaires ont initialement fait appel à moi pour réaliser une verrière qui s'avance dans le jardin et qui ouvre l'espace. Quand on tourne dos à cette verrière, la lumière absolument fabuleuse se reflète dans la cave à vins réalisée par Provintech. "Ils ont vraiment su donner vie à mes dessins avec cette pièce magistrale en inox chromé qui contient des vins et champagnes incroyables.", Jerome W. Bugara. Les propriétaires, grands amateurs de vins, n'ont pas hésité à dépenser une petite fortune pour permettre à ces merveilles de vieillir dans les meilleures conditions et le rendu est fabuleux. Il s'agit d'une cave de dégustation des vins Provintech avec éclairages leds en intégrant le pilier béton, un groupe à air déporté au sous-sol, avec une température homogène constante de 12 à 14°C et une hygrométrie à 70% recréent les conditions idéales d'une cave naturelle pour le bon vieillissement des vins. © Frederic Ducout

 

www.jeromewbugara.fr
Rédigé par Frederic Ducout