Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

L'Art Thinking stimule la créativité

  • Rédigé par Sybille Wallemacq
1 avis
Sharing on Facebook
L'Art Thinking stimule la créativité © DR/Shutterstock

Quels sont les grands enjeux pour l'humain dans la course aux technologies qui anime le XXIe siècle ? Réflexions entrepreneuriales avec le professeur Sylvain Bureau.

En page 80 de son édition papier (disponible sur tablettes ici), nous vous proposons quelques réflexions sur les grands enjeux qui se traversent le développement de l'intelligence artificielle. À cette occasion, nous nous sommes entretenus avec Benoit Macq, professeur ordinaire à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve, au sein de l'institut dédié aux technologies de l'information et de la communication, de l'électronique et des mathématiques appliquées et Sylvain Bureau, professeur et directeur de l'institut Jean-Baptiste Say de l'ESCP Europe. Ce dernier est fondateur d'une méthode entrepreneuriale, l'Art Thinking, qui rend la créativité accessible à tous. Sachant que la créativité et la capacité à faire sens sont les principaux avantages de l'humain par rapport aux machines, nous avons voulu comprendre le pourquoi du comment et l'intérêt de méthode Art Thinking en entrepreneuriat.

 

© DR/Shutterstock 

 

Eventail.be – Comment est né ce besoin de mettre en place une nouvelle méthode ?
Sylvain Bureau – Tout d'abord, il faut savoir que j'ai commencé à travailler en proximité avec des projets artistiques en 2008. La méthode d'Art Thinking est née de frustrations d'enseignant par rapport aux contenus et aux formats qui ne répondaient pas aux enjeux. Les méthodes existantes étaient insuffisantes sur de nombreux points. Par exemple, la question du lien entre son projet et le créateur. On est traditionnellement omnibulé par le client et les utilisateurs mais pour monter un projet qui fait sens et qui tienne une trajectoire, il faut une incarnation du projet, un lien entre le projet et soi !

 

 

- Quels sont les grands avantages d'une méthode créative ? Pourquoi c'est mieux de penser comme un artiste plutôt qu'un homme d'affaire ?
- Le grand enjeu au XXIe siècle, c'est d'être compétent en terme de créativité. Mais être compétent dans cet univers n'est pas accessible à tout le monde... Le grand défi d'Art Thinking est en fait de démocratiser la création ! Les méthodes d'Art Thinking ou de Free Your pitch sont des dispositif très intenses et contrôlés pour basculer vers le monde de la création. Imaginez-vous, dans les années 1950, allez à New York c'était un coût financier important et inaccessible pour le plus grand nombre tandis qu'à l'heure actuelle, avec le low cost, c'est devenu autrement accessible. Art Thinking et Free you pitch sont des outils pour aller dans le pays de la création sans se faire trop mal.... ou de monter en efficience si on est déjà artiste.

 

© DR/Shutterstock 

 

- Et quel regard porte le monde de l'art sur vos travaux ?
- Tout un pan du monde artistique trouve la démarche est sincère et authentique et ils se rendent compte qu'à la fin, les participants sont beaucoup plus intéressés et respectueux du monde de l'art actuel. Il en découle une meilleure compréhension des enjeux conceptuels. Evidement, il y a aussi des gens nous détensent car ils trouvent qu'on dégrade le monde de l'art... On travaille avec des cadres manageurs de la Caisse d'Epargne et on va les exposer au Centre Pompidou, cela questionne. Dans les deux sens, on perturbe et on interroger le monde du business et les institutions artistiques. Mais nous restons humbles sur la portée et la valeur des travaux.

 

Pour en savoir plus
La méthode Art Thinking : www..wikipedia.org/Art_thinking
Première conférence sur l'Art Thinking, du 16 au 19 mai à Paris.
Rédigé par Sybille Wallemacq

Dans la même catégorie