A+ A A-

Qu’appelle–t–on une plante de terre de bruyères?

  • Rédigé par Michaël de Villegas
0 avis
Des viburnums, considérées comme plantes de terre de bruyères. Des viburnums, considérées comme plantes de terre de bruyères. © Droits réservés

Pour répondre à cette question, il faut connaître la composition de la terre, son degré d'acidité, c'est-à-dire le pH (potentiel hydrogène).

Le pH est le degré d'acidité du sol, il se mesure, en théorie, sur une échelle de 0 à 14 mais en réalité le taux varie de 4 à 8. Voici les trois grandes natures de sol :

  • Un sol pauvre: léger, voir sablonneux ou tourbeux avec un pH de 4,5 à 5,5.
  • Un sol neutre: léger, un peu acide et un peu calcaire avec un pH de 5,6 à 6,5.
  • Un sol calcaire: souvent lourd, argileux et riche avec un pH de 6,5 à 7,5.

Les bruyères détestent le calcaire. Une série d'autres plantes, tout en le tolérant, préfèrent un sol acide. Elles sont appelées «plantes de terre de bruyère» tels que les camélias, les azalées, les Pieris et autres plantes, souvent originaires du Japon et des Etats-Unis. Mais dans ce que nous appelons un bon sol de jardin ; léger, suffisamment riche avec un pH de 5,6 à 6,5, toutes les plantes prospèrent allègrement ! Les roses spécialement... elles aiment l'argile et dépériront rapidement si elles sont plantées dans un sol sablonneux. Vous pouvez évidemment remédiez aux carences du sol de votre jardin en ajoutant, par exemple, de la chaux horticole aux buis, de l'engrais aux roses et du terreau aux pieds des pieris, mais n'oubliez pas que l'eau de ruissellement garde le pH de la région environnante.

Rédigé par Michaël de Villegas

Dans la même catégorie