Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1116
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 777
A+ A A-

Les personnalités de l'été : Patrick Weber

  • Rédigé par
0 avis
Les personnalités de l'été : Patrick Weber © Droits réservés

Pendant tout l'été, Eventail.be part à la rencontre de vos personnalités préférées. Nous leur avons demandé de raconter leurs préférences. Sous un soleil radieux, à l'ombre d'un parasol, ici ou déjà ailleurs, elles nous dévoilent leur univers souvent gardé secret, nous livrant de véritables petits guides de vie qui en disent long. Une troisième histoire de goûts avec Patrick Weber. Romancier, historien, journaliste à RTL, à L'Eventail, il nous raconte bien évidemment sa passion pour l'histoire, l'art et la littérature. Voyageur dans l'âme, Patrick Weber affectionne Rome, Paris et...Bruxelles. Trois maisons, trois vies, voire plus ! Et des projets en pagaille!

Mon tableau fétiche

« Femme écrivant une lettre et sa servante » me touche beaucoup. Vermeer est un choc esthétique depuis toujours. J'ai beaucoup d'admiration pour les artistes qui traduisent un voyage intérieur. Hergé, par exemple, a réussi à retranscrire le monde entier en n'ayant jamais bougé de chez lui. Il fait rêver.

 
 « Femme écrivant une lettre et sa servante », 59.5 x 72,2 cm, Jan Vermeer, Huile sur toile, 1671 © Droits réservés

 

Mon personnage historique masculin préféré

Léopold Ier est un diplomate, un homme politique hors pair. Son destin me fascine. Le roi Philippe admire aussi son ancêtre. Si des personnages historiques n'avaient pas été belges ils auraient eu une renommée plus importante.

 
 Léopold Ier, premier Roi des Belges © Droits réservés

 

Mon personnage historique féminin préféré

J'ai fait mon travail de fin d'études sur la vie de Cléopâtre. J'avais adoré l'interprétation de Liz Taylor qui en a fait une courtisane dans un monde d'hommes. Cléopâtre était très intelligente, elle comprenait six à sept langues...L'histoire ne rend pas assez compte des femmes dans l'histoire. Elles sont trop souvent considérées comme des seconds choix.

 
 Liz Taylor dans la peau de Cléopâtre, en 1963 © Droits réservés

 

Mon plus beau monument d'architecture

Rome, ma ville de cœur, incarne le chaos organisé. Et pourtant, elle est harmonieuse dans son désordre. Un monument antique côtoie une église médiévale, un palais renaissance une construction mussolinienne...et tout cela fonctionne parce que des règles urbanistiques ont été respectées. Toutes les pierres racontent une histoire. J'aime beaucoup l'édifice «El tempieto » de Bramante, le manifeste de la Renaissance.

 
 Rome, la ville immortelle © Droits réservés

 

Ma fierté

L'envie de partager ma passion pour l'histoire et l'histoire de l'art. J'aime apprendre et partager des connaissances. «Le Club de l'Histoire» lancé il y a trois ans permet cet échange.

 

Mon émission d'histoire (ou chaîne) préférée

J'aime beaucoup ce que la chaîne Arte est devenue, moins happy few. Elle propose des reportages, des soirées spéciales passionnantes. Je ne regarde pas beaucoup la télé. Ma tablette me suit partout.

 

Ma tenue la plus chic

L'Angleterre est le pays de l'élégance, à la fois chic et anti conformiste. J'adore Paul Smith. Ambassadeur de Scabal pendant quelques années, je porte souvent un costume à carreaux typiquement british notamment pour «La question royale» sur Gala TV. Je ne suis pas trop dans la sobriété. Je prépare l'écriture d'un livre sur ma grand-mère anglaise. Je revendique cet héritage.

 

Mon écrivain fétiche/ livre fétiche

Je suis un grand admirateur de Georges Simenon, les portraits psychologiques de ses personnages sont taillés à la serpe. Les mots justes sont bien choisis, pas trop nombreux. Il a écrit une œuvre d'une simplicité déconcertante alors que sa vie ne l'était pas.

 
 L'écrivain Georges Simenon © Droits réservés

 

Mes inspirations

Je suis proche du bouddhisme. Je pratique la méditation. Je vais régulièrement au Japon. Je prépare un roman graphique sur la vie de l'écrivain Yukio Mishima. Le bouddhisme apporte réponses très pratiques dans la vie quotidienne. J'ai encore beaucoup à apprendre (sourire).

 
 © Droits réservés

 

Mon geste coquetterie

J'entretiens ma barbe chez moi avec du beurre de karité, des huiles froides, chaudes, des peignes, des brosses...Je la fais raccourcir chez un barbier à Bruxelles, Londres, Paris ou à Rome. J'avais la flemme de me raser et, depuis, j'ai gardé la barbe, bien avant qu'elle ne soit à la mode. Sa symbolique est intéressante.

 

Mon pire et meilleur moment de journaliste

J'aime beaucoup accompagner les visites royales. Outre l'intérêt de suivre le Roi et la Reine, on se retrouve aussi avec des collègues francophones et néerlandophones, un concentré de la Belgique. A la fin d'un interview, un auteur de BD m'avait fait remarquer que mon magnéto avec cassettes n'avait pas fonctionné. Ce moment de honte ma traumatisé. Depuis lors, je ressens toujours une angoisse lors d'un enregistrement.

 

Mon album fétiche (musique ou BD)

Je suis un grand collectionneur des albums de Tintin, ils m'ont accompagné toute ma vie. Je les relis régulièrement. J'adore les chansons d'Etienne Daho. Toutes racontent des périodes de ma vie. Je ne l'ai jamais rencontré.

 
 © Droits réservés

 

Mon héros (héroïne) de série et de film préféré

La série « Twin Peaks » me passionne. J'aime beaucoup l'actrice Angela Lansbury qui jouait dans «Arabesque» et de qui j'ai une photo dédicacée sur mon bureau! 

 
 La série Twin Peaks © Droits réservés

 

Mon kit plaisir

Je suis un fan de la cuisine japonaise dans sa globalité. J'adore cuisiner, surtout des plats thaïs. Pour l'instant j'ai l'obsession des gaspachos de betteraves !

 

Ma maxime

 
 

www.leclubdelhistoire.com
La question royale de Patrick Weber : www.gala.fr/page/tag/gala-tv
«Sourire 58», Ed. Anspach, dessins de Baudouin Deville, scénario de Patrick Weber, parution en décembre 2017
Rédigé par

Actualités liées

 

Dans la même catégorie